Troubles affaires à Omsk

La KHL a rendu hier les conclusions définitives de l'enquête sur la mort de Cherepanov. La thèse officielle est donc que le joueur avait des problèmes cardiaques complexes, que son club l'Avangard Omsk en avait connaissance, et que la substance trouvée dans son corps n'était pas du dopage mais une piètre tentative des docteurs de soigner son coeur. La substance en question étant du coramine glucose, médicament contre le mal de l'altitude utilisé depuis longtemps par de nombreux sportifs amateurs, on a quand même peine à croire qu'elle a pu être utilisée comme traitement, même artisanal.

Avangard OmskLa commission de discipline de la KHL a suspendu à vie le médecin du club, mais aussi le manager général Anatoli Bardin et le président Konstantin Potapov. Ils n'ont plus le droit d'occuper aucun poste à décision dans un club de KHL. Le club n'a eu d'autre choix que s'exécuter. La KHL, c'est Gazprom, et l'Avangard Omsk est détenu à 40% par l'ex-Sibneft devenu Gazpromneft, la branche pétrolière de Gazprom.

Bardin, ce n'est pas n'importe qui. Il était le manager de l'équipe nationale il y a encore quelques mois, et il a aussi créé le premier syndicat des joueurs en Russie, avant le syndicat actuel, à adhésion rendue obligatoire par la KHL et présidé par Andrei Kovalenko. C'est aussi Bardin qui a choqué la presse nord-américaine la semaine dernière en signifiant à Wayne Fleming qu'il ne coacherait plus l'équipe pour la fin du match contre le Vityaz (l'Avangard, mené 0-1, a ensuite gagné en prolongation sans le coach canadien sur le banc).

Si Fleming n'a pas été viré, c'est que le club n'avait plus vraiment de recours et que cela lui aurait coûté cher. Il a déjà été condamné à verser des indemnités à son ex-entraîneur Sergei Gersonsky, et était alors poursuivi par son ex-gardien John Grahame et par la mère de Cherepanov...

Pour Grahame, le cas s'est décanté hier. Viré pour violation disciplinaire, le gardien américain sous-entendait que son arrestation en état d'ivresse à trois heures du matin avait été arrangée. Ses coéquipiers auraient fui devant la police, et le manager Bardin serait arrivé au poste un peu rapidement en pleine nuit. Le syndicat des joueurs défend son cas, et son coach Fleming a témoigné en sa faveur en expliquant qu'il n'est pas arrivé ivre à l'entraînement, contrairement à ce que le club avait dit. Mais la commission de discipline de la KHL a statué que les preuves de Grahame étaient peu convaincantes, et il a été débouté. L'Avangard Omsk vient de lui trouver un remplaçant, le gardien tchèque Adam Svoboda.