Rendez-vous est donné en barrages

Sébastien RohatNeuilly-sur-Marne et Saint-Gervais/Megève se sont quasiment résignés à se retrouver en barrages de maintien après leur défaite ce soir. Il reste l'avantage de glace à déterminer, ce qui sera loin d'être anodin. L'un et l'autre ont bien défendu leurs chances. Le Mont-Blanc, avec Guillaume Richard en titulaire dans les cages, n'a cédé à domicile qu'à l'avant-dernière minute par un but en supériorité numéquipe de Laurent Gras (2-3). Les Bisons se sont permis de mener 4-3 à Épinal à un quart d'heure de la fin, avant qu'Ilpo Salmivirta n'égalise. Le Finlandais a réussi son retour de blessure avec deux buts et une assistance, et les Dauphins ont gagné 6-4.

Si certains préparent la lutte pour le maintien, d'autres ont une échéance plus brève, la demi-finale de Coupe de France de mardi. C'est le cas de Dijon, qui se rendait à Briançon avec comme but principal se préparer le déplacement à Angers. Les adducteurs du gardien Radovan Hurajt étaient ménagés, et avec Roullier dans les cages, les Bourguignons n'ont encaissé le but décisif de Sébastien Rohat (6-5) qu'à dix minutes de la fin. Un but important pour Briançon qui prend ses vrais quatre points d'avance sur les deux exempts Rouen et Grenoble qui avaient avancé leur match. Équipe de coupe devant l'éternel, la bande à Maric a refait le plein de confiance avant de partir pour Angers, battu 7-3 (dont deux buts en cage vide) à Amiens malgré deux buts de Jonathan Bellemare en trois minutes.

La ligne canadienne de Strasbourg continue son festival avec six buts contre Chamonix, trois pour Riendeau, deux pour Cayer et un pour Martin (7-2). Les Alsaciens ont maintenant dix jours de repos puisque leur match à Tours avait été avancé d'un mois.

Tours, par contre, va peu goûter cette pause après une dure soirée. Dominic Périard s'est d'abord fait exclure pour une charge à la tête, ce qui a permis à Villard-de-Lans de faire passer le score de 2-0 à 4-0. C'est ensuite le gardien Adam Russo que M. Mendlowictz a envoyé aux vestiaires pour un coup de crosse, obligeant Pierre Pochon à entrer à froid à trois contre cinq. Il a pris un but une minute plus tard et la partie très houleuse s'est terminée sur le score de 6-1 pour Villard-de-Lans avec cinq méconduites partagées dans les dix dernières minutes. Tours perd sa huitième place au profit de Morzine-Avoriaz et, avec un seul match à Rouen d'ici la fin du mois, pourrait voir aussi les Villardiens lui passer devant. Des retrouvailles en play-offs entre les deux clubs ne sont pas exclues, et elles s'annonceraient chaudes.