Cholet dresse les Lions

Avant le choc au sommet de la D2 sud entre Cholet et Lyon, l'entraîneur-joueur choletais Julien Pihant avait prudemment minimisé l'enjeu, expliquant que le travail physique effectué pendant la trêve visait plus les play-offs que cette affiche de saison régulière. Et pourtant... Le solide ensemble lyonnais de Christer Eriksson a concédé une défaite dans des proportions que personne n'aurait prévues. Dans un Glisséo rempli de mille spectateurs, un Pierre-Yves Albert de feu, auteur de quatre buts, a permis à Cholet de faire mieux que confirmer sa victoire de l'aller, avec un succès 7-1. Lyon ayant un match en retard, Cholet devra cependant faire un sans-faute d'ici la fin de saison pour être sûr de conserver sa première place.

Le chassé-croisé continue en bas de tableau, au gré des matches à domicile ou à l'extérieur. La réserve du Mont-Blanc passe de la dixième à la septième place après un exceptionnel deuxième tiers-temps, où le patinage des jeunes Haut-Savoyards a fait exploser Nantes et passer le score de 0-2 à 7-3. Toulouse prend trois points d'avance sur la "barre" grâce à trois slaps en supériorité numérique de son entraîneur-joueur Benoît Pourtanel.

En poule nord, pendant que Brest enfin au complet s'est baladé 14-1 à Champigny, la performance du jour est celle de Cherbourg, qui a longtemps cru tenir la victoire à Wasquehal, avant qu'une obstruction de Tommy Karlsson à l'avant-dernière minute ne permette à Tristan Leclère d'égaliser (4-4). Ce point relance tout de même les Vikings à un tournant de leur saison. Ils doivent maintenant affronter les deux équipes qu'ils ont battues à l'aller, l'ACBB et Évry, avant de recevoir dans trois semaines Champigny qui tient aujourd'hui la huitième et dernière place en play-offs, avec trois points d'avance sur les Normands.