Dijon retombe sur terre

Olivier BouchardLes Dijonnais, après leur qualification pour la finale de Bercy, ont bien pris soin de soigner leur réputation d'équipe de coupe en encaissant une lourde défaite pour leur retour en championnat. Le gardien remplaçant devenu titulaire par les circonstances, Julien Roullier, héros de la demi-finale à Angers, a cette fois encaissé dix buts contre Amiens, le onzième ayant été inscrit en cage vide (4-11). Les Gothiques, avec une défense toujours privée de ses trois leaders Bachet, Kowalczyk et Glaude (ce dernier a repris l'entraînement avant-hier pour un retour en match après la trêve), compensent en marquant des buts et sont devenus la deuxième meilleure attaque du championnat, devant Rouen et derrière Briançon, qu'ils recevront mardi "à froid". Le match Briançon - Mont-Blanc a en effet été reporté à cause de la neige sur les Alpes.

Ce résultat ne bouleverse pas le classement. Dijon a la même avance sur ses poursuivants pour le maintien, puisque Neuilly-sur-Marne a perdu de son côté (2-5) face à Morzine-Avoriaz (2-5) avec des doublés de Luc Tardif et Arnaud Hascoët (dont le dernier but en cage vide). Amiens reste avec deux points de retard sur Angers, qui s'est remis de son élimination en coupe en battant Villard-de-Lans avec deux buts de Juho Jokinen.

Rouennais et Grenoblois s'étripent encore sur leur demi-finale de Coupe de France, les dirigeants du RHE ayant été reçus au siège de la FFHG ce matin pour une plainte qui sera examinée d'ici lundi après audition des protagonistes manquants. Mais ce soir, Rouen et Grenoble, même combat : une victoire d'un petit but dans la douleur. Contre Épinal pour les Brûleurs de Loups (3-2) et à Chamonix pour les Dragons (4-3). Si les Isérois sont habitués à se faire peur en fin de match, c'est inhabituel pour les Normands de perdre trois buts d'avance. Il a fallu une des rares pénalités du match (cinq au total, trois contre Chamonix et deux contre Rouen), une obstruction de Torgersson à huit minutes de la fin, pour qu'Olivier Bouchard, puni ni par un arbitre ni par un juge de ligne ce soir, marque le but vainqueur pour un triplé personnel.