La KHL s'adapte à la crise

La crise économique qui frappe durement la KHL a motivé les changements de règles adoptés pour la saison prochaine. La division géographique des poules, qui suscitait l'opposition des clubs les plus éloignés qui y voyaient un avantage pour les Moscovites, a été adoptée afin de limiter les dépenses de transport. Le plafond salarial, encore en discussion, devrait également être revu à la baisse, tout en maintenant une exception pour une star.

Les étrangers passeront dans le même temps de quatre à six, dont un gardien. En contrepartie, les juniors pourraient faire leur réapparition à la faveur d'un ré-élargissement des effectifs sur la feuille de match. La réduction à 18 joueurs et 2 gardiens (au lieu de 20 joueurs et 2 gardiens comme dans les règles internationales) n'aura donc duré qu'un an.