Nantes à l'eau

L'enchaînement des vents contraires envoie les Corsaires de Nantes dans une sacrée tempête. Reprenons la chronologie : en novembre dernier, le match à Mulhouse est arrêté après un début d'incendie. Il faut donc le finir le lendemain du match retour, mais avec les mêmes joueurs sur la feuille de match. On fait donc jouer le gardien canadien Martin Léonard, sans qu'il soit à 100%. Il se blesse sur un choc avec un adversaire, et son entraîneur-joueur Dany Fortin commet alors une charge à la tête vengeresse.

Hier, la sanction tombe : six matches de suspension pour Fortin, rattrapé par son casier puisqu'il comptait trois expulsions pendant l'année 2008. Une lourde perte puisqu'il manquera le premier tour des play-offs... ou les deux premières journées de la poule de maintien. Car c'est bien cela l'enjeu, maintenant. Ce soir, les Nantais ont pu croire à l'exploit à Chambéry en menant 1-0 après quarante minutes. L'ex-retraité Philippe Ranger a longtemps tenu le fort (à défaut du fortin) mais a fini par s'incliner sur des déviations quand les Savoyards plus rapides, ont fait craquer les visiteurs par une pression énorme (4-2). Nantes perd un point sur son prochain adversaire Font-Romeu, qui a pris un point devant Mulhouse avec un triplé de Tomas Tomasik (4-4), et sur Clermont, qui poursuit sa bonne série avec un nul à La Roche (5-5). Toulouse, écrasé 9-0 à Lyon, et la réserve du Mont-Blanc, défaite 7-2 à Cholet, sont les autres équipes concernées par cette bataille pour le maintien.

Au nord, les leaders Brest (5-3 à Asnières) et Dunkerque (3-0 contre Meudon) ont renoué avec la victoire, dans la douleur. Champigny-sur-Marne est toujours en grande forme et grimpe à la cinquième place après sa victoire 7-5 à Cherbourg. La quatrième place détenue par Asnières est maintenant accessible aux Élans... sur leur élan.