Équipe-type de Ligue Magnus de janvier

L'équipe-type de janvier parle français ! Déjà, elle compte deux internationaux. Eddy Ferhi revient bien, prend moins de buts et a été décisif lors de victoires grenobloises souvent serrées au cours de janvier. Le second sélectionné est un joueur qui a changé de statut, Damien Raux, métamorphosé par son placement entre Dufour et Roussin sur la meilleure ligne briançonnaise du moment. Après avoir appris dans les tâches défensives, il est désormais capable d'accélérations qui en font un atout offensif. Un développement complet qui en fait maintenant un titulaire en équipe de France.

Damien RauxMais cette équipe-type est surtout très québécoise. Les joueurs de la Belle Province monopolisent les postes aux ailes et en défense. Marc-André Thinel est revenu à son meilleur niveau après sa blessure et est le joueur-clé de Rouen, celui qui fait gagner les Dragons sur les glaces françaises et européennes. Il participe aussi mieux au collectif qu'avant. On constate une évolution sensible chez un Yannick Riendeau qui a toujours été un gros pointeur mais qui a un volume de jeu de plus en plus important à Strasbourg, tout en conservant ses qualités de finisseur.

En défense, Alexandre Rouleau progresse de mois en mois et forme avec Amar la probable meilleure paire de Magnus. Très présent offensivement sur le jeu de puissance, le Grenoblois s'implique aussi physiquement et reste un sérieux client physiquement. À ses côtés, François Groleau est le patron de l'arrière-garde briançonnaise, grâce à sa vision du jeu hors pair, parfaitement complémentaire du physique de son partenaire de ligne Brian Lee. En plus, avec un joueur affichant une telle bonne humeur, l'équipe et le public de Briançon ont tiré le... gros lot.

L'équipe-type de janvier en Ligue Magnus : Eddy Ferhi (Grenoble) ; François Groleau (Briançon) - Alexandre Rouleau (Grenoble) ; Yannick Riendeau (Strasbourg) - Damien Raux (Briançon) - Marc-André Thinel (Rouen).