Ligue Magnus : Chamonix en play-offs

Christian PougetComptes-rendus de Amiens - Saint-Gervais/Megève, Angers - Rouen et Grenoble - Neuilly-sur-Marne.

Chamonix est qualifié pour les play-offs, et donc maintenu en Ligue Magnus, grâce à sa victoire 5-4 en prolongation ce soir sur Morzine-Avoriaz avec trois buts de Thibaut Geffroy. On connaît déjà la place finale des Chamoniards, onzièmes. Ils rencontreront le sixième qui pourrait bien être Épinal, battu à Tours... en prolongation comme il est de coutume à la rue de l'Élysée où les spectateurs ont souvent droit à plus de 60 minutes pour le même prix.

Dijon aurait bien aimé faire pareil que Chamonix et assurer sa place. Mais les Ducs se sont heurtés à leur ancien gardien Vladimir Hiadlovsky, qui joue aujourd'hui pour Strasbourg (2-3). Ce n'est pas trop grave tant que le Mont-Blanc perd, ce qui a encore été le cas à Amiens (5-2) : l'Entente Saint-Gervais/Megève avait pourtant marqué deux fois en trois minutes, mais un autre ex-Dijonnais, Miroslav Pazak, a aidé ses partenaires à distance en inscrivant trois buts et deux assistances. Le Mont-Blanc va être maintenant obligé de gagner contre Grenoble, et sans Christian Pouget qui a pris une pénalité de match.

Mais les Bourguignons ne sont toujours pas rassurés et devront attendre mardi. Ils ne pourront donc pas préparer Bercy l'esprit tranquille. Un autre souci s'était pourtant dissipé hier : Daniel Maric n'a été suspendu "que" deux matches par la commission de discipline pour avoir contesté trop fortement un but accordé mardi par l'arbitre. Une sanction qui permettra à l'entraîneur de Dijon d'avoir purgé sa peine pile poil pour la finale. Le problème, c'est que son équipe a aussi besoin de lui en championnat. Michel Guttig le supplée comme coach.

Rouen a été victime lui aussi d'un ancien joueur, Éric Fortier, auteur d'un doublé pour Angers, qui a obtenu à deux semaines des play-offs sa plus belle victoire de la saison (5-4) dans ce match "spécial Saint-Valentin" avec une rose offerte à chaque spectatrice. Grenoble a battu Neuilly-sur-Marne 8-1 avec deux buts des juniors au dernier tiers-temps mais ne peut plus lui non plus revenir sur Briançon, en raison des confrontations particulières défavorables.

Le vainqueur de la saison régulière de Ligue Magnus est donc Briançon, vainqueur 9-3 de Villard-de-Lans avec cinq buts en supériorité numérique, dont deux pendant les cinq minutes de pénalité de l'expulsé Mathieu Leblond, deux buts qui ont provoqué la sortie de Favarin et le changement de gardien villardien. L'objectif ayant été atteint, Luciano Basile en profitera pour tester de nouvelles lignes et son second gardien Andy Foliot lors du déplacement à Strasbourg.