Ligue Magnus : Amiens sauvé par Pazak

Comptes-rendus de Amiens - Dijon (II) et Épinal - Chamonix (II).

Amiens et Épinal, respectivement 5e et 6e de la saison régulière, sont passés très près d'une élimination cinglante ce soir. Les Vosgiens ont eu les pires difficultés du monde à se débarrasser de Chamonix, revenu quatre fois au score, jusqu'au 5-5 inscrit à cinq minutes de la fin par Kevorkian. Mais une pénalité de Vincent Kara a finalement permis à Ilpo Salmivirta de marquer - involontairement - du patin le but vainqueur (8-5 au final).

Ce fut pire encore pour les Gothiques, menés 1-3 par Dijon à la mi-match avec deux buts de Luc Mazerolle. Le Coliseum a bien cru revivre le cauchemar de l'an dernier, mais les buts en supériorité numérique de Pavel Kowalczyk et Julian Marcos ont permis de sauver la prolongation. C'est au bout du suspense que Miroslav Pazak a marqué à deux reprises dans la séance de tirs au but. Les Picards peuvent souffler et ont peut-être fait le plus dur. Ils ont en quelque sorte repris la main en pouvant conclure à domicile demain. C'est le cas aussi de Morzine-Avoriaz qui a battu Villard-de-Lans 5-1 grâce à un doublé de Luc Tardif.

Il y a donc un seul club pour qui le championnat s'est terminée ce soir, et il s'agit de Tours, dont la saison a décidément été à oublier de bout de bout. Malgré l'ouverture du score de Tessier, la deuxième ligne strasbourgeoise a encore répliqué puisque Pierre-Antoine Devin a très vite égalisé. Michal Cesnek a qualifié l'Étoile noire en quart de finale, et Lehtisalo a terminé en cage vide.

En barrage de maintien, le Mont-Blanc a idéalement débuté sur la patinoire de Megève qui ne lui a pas toujours réussi, en battant Neuilly-sur-Marne 6-2 avec un doublé de son capitaine Thierry Nicoud. Il tentera de confirmer demain sur son autre glace de Saint-Gervais.