Top/flop de février 2009 : Zoug (top)

Cinq victoires d'affilée en février ont permis à Zoug de venir souffler la huitième place de LNA à Langnau, qui échoue donc pour la onzième fois consécutive et ne sait toujours pas ce que ça fait de participer aux play-offs.

Le plus étonnant dans cette série victorieuse, c'est la contribution qu'a pris la quatrième ligne composée de Janick Steinmann, Fabian Schnyder et Corsin Casutt. Elle a marqué à chaque match dans les quatre premières rencontres, inscrivant même trois buts pour renverser le cours de la partie contre Bienne (de 1-3 à 6-3). Steinmann a marqué le but décisif, le premier, à Langnau (4-0), dans le duel direct déterminant qui a permis à Zoug de repasser au-dessus de la barre... pour la première fois depuis quatre mois !

Ce rush final, c'est aussi ce qu'a réalisé le gardien Lars Weibel. À l'automne, on le disait fini et on pensait qu'il ne ferait pas long feu à Zoug. Mais le vétéran sait rebondir, il l'avait déjà fait à Davos après avoir été dépossédé de sa place à Lugano par un certain Cristobal Huet. Il a réservé le meilleur pour la fin et a réalisé un dernier mois fantastique.

Zoug peut défier le favori Berne en quart de finale sans pression, mais la malchance s'est abattue sur cette équipe euphorique. Paul DiPietro s'est rompu le tendon d'Achille à l'entraînement le lendemain de la fin de la saison régulière, et sera absent neuf mois à 38 ans. Björn Christen s'est ensuite déchiré les ligaments de l'épaule gauche au premier match des play-offs. Deux attaquants internationaux en moins, deux joueurs sur lesquels la Suisse comptait pour son Mondial à domicile en mai...