Top/flop européen de février 2009 : Lada Togliatti (top)

La Lada est une drôle de mécanique : moins elle est chère, mieux elle fonctionne !

On avait découvert ce curieux phénomène il y a quelques années quand l'usine automobile AutoVaz avait réduit le budget du Lada Togliatti et que les tous les meilleurs joueurs étaient partis. Mais aujourd'hui, on se demande comment ce club roule encore... Il est menacé d'exclusion de la KHL s'il n'a pas de nouvelle patinoire en octobre, or la région n'a toujours pas débloqué le financement. Les salaires sont versés avec retard, comme en d'autres endroits. Et pour couronner le tout, l'usine a annoncé que son sponsoring sportif serait réduit de moitié en 2009 en raison de la crise et de la chute des ventes.

C'est dans ce contexte que le Lada vient de terminer la saison régulière par huit victoires d'affilée, dont trois blanchissages rien qu'en février pour le gardien Vitali Koshechkin ! Démoralisé et presque dégoûté du métier en une seule saison à Kazan (plutôt une moitié de saison puisqu'il a pris la porte avant), le jeune ex-international a retrouvé son niveau. Il n'y a pas à dire, Piotr Vorobiev sait y faire avec les gardiens. Il les met en confiance, et son système de jeu toujours aussi défensif y participe sans doute. Bon courage au CSKA qui doit se coltiner cet adversaire en play-offs...