Rouen impressionne

Roussin & BrodinBriançon a encore vite plié l'affaire avec deux buts en dix minutes de François Groleau et Edo Terglav. Cependant, les Diables rouges sont restés à portée de Morzine (5-2 avec but en cage vide). Le plus impressionnant des favoris est donc Rouen pour l'instant. Épinal a pourtant changé de gardien, mais Eero Väre n'a pas pu faire mieux que Petrik hier. Les Dragons ont fait une démonstration avec sept buteurs différents, dont deux de la troisième ligne (Lampérier et Dufournet).

Grenoble a beaucoup plus souffert, en étant mené au score par Strasbourg jusqu'à l'égalisation de Ludek Krayzel à la trente-sixième minute. Et une fois de plus, le joueur qui connaît des saisons en crescendo, Mitja Sivic, a mis le point d'orgue au match avec son troisième but en deux soirs, à chaque fois sur assistance de Damien Fleury (3-2).

Amiens a pâti de son titre d'équipe la plus pénalisée de Magnus. Une obstruction d'Amado, et son compatriote canadien Pierre-Luc Laprise a ouvert le score. En début de deuxième période, Paquet a égalisé, mais Sadoun et Kowalczyk se sont tout de suite retrouvés en prison pour trébucher. Deux buts, de Braxenholm à 5 contre 3 et Metsäranta à 5 contre 4, ont donné une seconde victoire à Angers, car le score n'a plus varié (3-1). Les quatre premiers de la saison régulière sont donc tous en position de se qualifier dès vendredi.