Rouen dilapide

Les équipes les mieux classées ont pleinement profité de leurs deux premières manches à domicile. Elles peuvent maintenant conclure dès mardi à l'extérieur.

Le danger est réel pour Angers qui a eu encore plus de difficultés qu'hier à Briançon (5-1, encore avec le dernier but en cage vide). Plus les rencontres s'enchaînent, et plus la profondeur des Diables rouges peut faire la différence, face à des Ducs qui ont encore dans les jambes leurs cinq matches contre Amiens. Mais les Briançonnais ont un sérieux souci : leur gardien Tommi Satosaari, sans doute le meilleur de la Ligue Magnus, a dû quitter le jeu avant le troisième tiers en raison de problèmes d'adducteurs.

Pour Rouen, une élimination en trois manches serait une vraie déception. Ce n'est pas le contrecoup physique mais le contrecoup psychologique qu'il faudra digérer. Car ce soir, les Dragons ont mené 3-0 après le premier tiers-temps, avant de prendre deux buts de Sivic et Rouleau qui ont relancé le match dès la reprise. Ludek Krayzel a finalement donné la victoire à Grenoble à deux minutes de la fin (5-4), et ce second échec de peu met Rouen en position délicate.