Nice en play-offs

Nice est le septième club qualifié en play-offs mais a souffert à Viry, n'obtenant la victoire qu'à deux minutes de la fin sur un but de Martin Dubaj (5-4). Les Aigles ne peuvent donc plus être rattrapés par Courbevoie, battu 4-3 à Bordeaux.
Martin Dubaj
En revanche, Valence a raté le coche ce soir : la défaite 2-5 contre Reims, ajoutée à l'expulsion de l'incorrigible Olivier Lyon en fin de match, laisser planer des nuages sur la fin de saison. Si les Drômois perdent à Bordeaux en match en retard puis à Annecy dans deux semaines, ils risqueront de se faire dépasser par le COC s'il gagne à Amnéville. Les deux équipes sont dos-à-dos dans les confrontations particulières (6-3 et 3-6), mais la différence de buts générale est nettement en faveur de Courbevoie.

La chance de Valence, c'est qu'Amnéville, même éliminé, peut jouer son rôle de trouble-fête. Les Mosellans l'ont prouvé ce soir en renversant le score de 4-2 à 4-5 en cinq minutes en Avignon. Les Castors ont peut-être perdu dans cette défaite l'avantage de la glace au retour en quart de finale, où ils sont maintenant sûrs de rencontrer Montpellier, un adversaire dont on ne sait que penser.

La palme du spectacle revient en effet à Végapolis ce soir. Le gardien slovaque Robert Marton y a été sorti au bout de quinze minutes car Montpellier était mené 1-4 par Cergy, qui a même porté son avance à 2-6 par le duo Gauthier-Outin au début du deuxième tiers. Et pourtant, les Vipers ont arraché le nul après une dernière minute de folie, qui a vu Olivier Viennot redonner l'avantage à Cergy, puis Julius Malcek égaliser onze secondes plus tard : 8-8 !