Teddy Da Costa et la Pologne

Il y a deux ans, Teddy Da Costa avait été élu deuxième joueur étranger, et cette année, il a été nommé meilleur joueur... polonais. Il est toujours de père français et de mère polonaise, mais la différence vient de ses déclarations faites en mai dernier à la Gazeta Wyborcza Katowice : "Je suis déterminé. J'ai le passeport. Je veux jouer pour la Pologne. Je vis ici, j'y ai ma copine et mes amis. Qui sait, peut-être réalisera-t-on le rêve de notre famille en jouant avec mon frère (aîné, Gabriel) sur une même ligne ?" Il expliquait dans cet article avoir fait ce choix parce que la FFHG lui aurait dit qu'il serait pris en équipe de France s'il revenait jouer en Ligue Magnus.

A-t-il manqué le Mondial au Canada à cause d'un chantage comme il le prétendait ? Les propos rapportés semblent exagérés. Plus probablement, les sélectionneurs vont difficilement remplacer un joueur de Ligue Magnus par un autre évoluant dans un championnat plus faible. Ce n'est pas un hasard si les trois seules sélections de Teddy avaient eu lieu quand il était - brièvement - dans l'effectif d'un club tchèque. C'est d'ailleurs cette expérience d'un mois à Vitkovice qui rend douteux son statut de sélectionnable pour la Pologne. En effet, ayant joué pour la France en junior, il doit passer quatre saisons sans interruption dans le championnat polonais pour changer de nationalité. Or, il a été sous licence en République Tchéque et y a joué des matches de Coupe au milieu de cet intervalle. Son cas serait donc tangent. Aujourd'hui, Teddy Da Costa cherche de nouveau à être pris dans un club tchèque, ce qui semble la meilleure solution tant le championnat polonais semble devenir trop petit pour lui. Et à ce moment-là, il deviendrait intéressant pour toute équipe nationale...