Finale Kazan-Yaroslavl

La première finale de la KHL opposera l'Ak Bars Kazan et le Lokomotiv Yaroslavl.

Le Metallurg Magnitogorsk a donc connu son troisième échec après la Coupe Victoria et la Ligue des Champions. Quand une équipe change trois fois de suite de gardien en cours de match, ce n'est généralement pas bon signe. C'est ce qui est arrivé à "Magnitka", avec un effet de balancier entre le jeune Ilya Proskuryakov et le vieux Andrei Mezin. Dans le même temps, le Lokomotiv a un titulaire sûr inattendu en la personne de Georgi Gelashvili, 25 ans, qui a joué plus de matches d'élite cette saison (60) que durant toute sa carrière. Il a clos la demi-finale par deux blanchissages, et Yaroslavl, qui avait paru si lent au premier match, a totalement balayé Magnitogorsk (4 victoires à 1).

C'est aussi un gardien encore plus jeune qui a remporté l'autre demi-finale pour le compte de Kazan. Après sa grosse performance au match 3 ontre le Dynamo, l'international finlandais Fredrik Norrena a en effet été sorti en deuxième période le lendemain après avoir encaissé quatre buts. Et il n'est pas rentré depuis, souffrant toujours de son doigt cassé lors du quart de finale. Stanislav Galimov, 20 ans, a pris le relais, et il n'a encaissé qu'un but en deux matches et demi. Or, Galimov est né à Magnitogorsk, qui a peut-être raté quelque chose.