Karlovy Vary en CHL à défaut de KHL ?

Sommés par la KHL de donner leur réponse définitive avant le 31 mars, les dirigeants de Karlovy Vary ont décidé à l'unanimité jeudi de ne pas rejoindre la ligue russe. Les hypothétiques sponsors russes se faisant toujours attendre en ces temps de crise, ils ont conclu que leur budget, à peine 20% de celui du Dynamo Riga, ne leur permettrait pas d'être compétitifs. À défaut de KHL, ils peuvent rêver à la CHL, la Ligue des Champions, à laquelle ils pourraient participer s'ils battent le Slavia Prague en finale. Ils viennent en effet d'éliminer hier en demi-finale l'autre club de Prague, le Sparta.

Mais si la KHL ne réussit pas encore à recruter les clubs tchèques, elle fait toujours son marché avec les joueurs et entraîneurs. L'Avangard Omsk avait essuyé un refus de Vladimir Ruzicka, le coach du Slavia, mais il est en train de se rabattre sur celui du Sparta, Frantisek Vyborny. On prête aussi à l'Avangard l'envie de réunir Jagr avec Martin Straka (lui aussi éliminé en demi-finale avec Plzen)... et même de sortir de sa retraite Dominik Hasek ! Le club sibérien a démenti ce dernier point, mais le gardien de 44 ans, qui continue à s'entraîner et joue défenseur en vétérans, n'a pas exclu un nouveau retour au jeu (mais pas en NHL) et a dit qu'il y penserait cet été...