Fin du rêve pour Fribourg-Gottéron

Fribourg-Gottéron aura rêvé de revivre une finale de LNA contre Kloten et de se replonger ainsi dans les grandes heures de l'époque Bykov-Khomutov. Le sélectionneur russe Slava Bykov était d'ailleurs présent dans les tribunes pour voir jouer son fils lors du match 4, qui a vu les Fribourgeois prendre un avantage de 3 victoires à 1 dans la série. L'unique but avait été inscrit ce soir-là par Mark Mowers sur assistance de Laurent Meunier, revenu au jeu après deux matches comme surnuméraire.

Mardi, la première balle de match était perdue. À 2-2, le jeune gardien davosien Leonardo Genoni arrêtait in extremis une occasion de Laurent Meunier qui aurait pu qualifier Gottéron, et à 17 secondes de la fin, le vétéran de 43 ans Gil Montandon sortait le palet en tribune. Reto von Arx remportait l'engagement et la rondelle circulait de crosse en crosse pour une reprise gagnante de Michel Riesen trois secondes plus tard (3-2). Jeudi, Dario Bürgler ouvrait le score à la cinquième minute et Davos protégeait son avance jusqu'au bout avec deux buts en cage vide (3-0). Enfin, hier, Fribourg a cru son heure venue en début de troisième période sur un cadeau du défenseur Philippe Furrer qui a offert le but de l'avantage à Valentin Wirz. Mais la chance était encore dans le camp de Davos, quand un tir de Riesen a ricoché sur la transversale puis sur le dos du gardien Caron. Dans la dernière minute de jeu, Andres Ambühl, que l'on disait en méforme, a qualifié le HCD en finale (4-3). Éliminé à 47 secondes de la fin, Fribourg peut regretter ses occasions manquées, notammrnt en supériorité numérique.

Bienne tentera pour sa part de conserver sa place en LNA face au vainqueur de LNB Lausanne.