Juraj Faith "tue le père"

Juraj Faith Après 10 ans d'attente, Kosice est redevenu hier champion de Slovaquie en gagnant aux tirs au but à Skalica sur un penalty gagnant de son capitaine Juraj Faith. L'ancien joueur de Mulhouse, qui était parti avant le titre de champion de France, entre ainsi dans l'histoire du hockey slovaque : "C'est l'aboutissement de ce que je n'avais pas encore réussi au hockey. J'attendais ça depuis un temps affreusement long. [...] Mon père [entraîneur de l'équipe adverse] m'a félicité. Il a plus de titres que moi. Il est juste que son fils ait maintenant un titre. C'est une célébration partagée en famille. Skalica a fait une fantastique saison, mais n'a pas eu la même séquence que nous : quatrièmes, troisièmes, deuxièmes et maintenant premiers."

Le héros malheureux, c'est l'autre capitaine, Zigmund Palffy, qui a conduit Skalica en finale presque à lui tout seul, mais qui a aussi manqué trois tentatives dans cette séance fatidique de penaltys ! Alors qu'il y avait égalité un partout après trois essais de chaque côté, ses coéquipiers ont laissé "Ziggy" choisir qui tirerait pour les duels supplémentaires. Il a voulu y aller deux fois lui-même, et cette obstination n'a pas payé.