Gauthier et Lauzon envoient Cergy et Avignon dans le carré

Gauthier SebastienDans un contexte morose du hockey francilien (relégation de Neuilly, Viry, Garges et l'ACBB, montée ratée pour les Volants), Cergy continue sa saison de rêve en donnant une douche froide aux 2850 spectateurs de Mériadeck par une victoire 4-3 à Bordeaux grâce à une gnac supérieure et grâce à trois buts et une assistance de sa grande trouvaille, l'attaquant canadien Sébastien Gauthier.

Son autre recrue-vedette, le gardien canadien Sylvain Michaud, auteur encore de son lot de sorties kamikazes ce soir, aura maintenant la lourde tâche d'affronter en demi-finale l'attaque de Caen, en démonstration ce soir devant Valence (11-3). Il reste un autre problème pour Cergy : où se jouera le match aller mardi prochain ? La saison prochaine, le dernier compresseur valide avait tenu pour la venue de Bordeaux, mais la patinoire du Val d'Oise est fermée depuis, et les Jokers devront donc trouver un... joker. Ou plus exactement, une patinoire de repli.

L'autre demi-finale aura la même configuration : d'un côté un favori, Gap (vainqueur 9-5 de Nice avec quatre buts de Jiri Jelen), et de l'autre, un parfait outsider qui a déniché de bonnes recrues canadiennes, Avignon. Dans le Vaucluse, la star se nomme Carl Lauzon. Et, alors que Montpellier avait remonté les deux buts d'écart de l'aller pendant les soixante minutes, c'est lui qui a marqué le but décisif à la cinquième minute de la prolongation, en profitant d'une pénalité sifflée contre Malcek pour charge incorrecte. Le retour de Bruno Champagne, revenu du Canada spécialement pour ces play-offs, n'aura donc pas suffi à Montpellier. Le champagne restera au frais pour une prochaine année. Pour Cergy et Avignon, on a en revanche l'impression que c'est cette année ou jamais, tant cet équilibre de la réussite est fragile à trouver.

PS : Cergy - Caen aura lieu mardi à 20h35 à Garges-lès-Gonesse.