Qui est le nouvel entraîneur d'Épinal ?

Le nom du nouvel entraîneur d'Épinal est à peine confirmé que déjà pas mal de supporters vosgiens paniquent en cherchant vainement qui est ce Suédois dont on ne connaît dans la presse locale que l'âge (erroné), le nom et le fait qu'il viendrait d'Italie. L'approximation et l'incertitude suscitent souvent la crainte. Hockey Archives a mené sa propre recherche et vous dit tout sur lui...

Né le 20 janvier 1949 et donc âgé de 60 ans, est un ancien défenseur. Champion de Suède junior en 1968, il a fait l'essentiel de sa carrière à Timrå, sauf trois saisons à Mora entre 1969 et 1972. Meilleur classement obtenu en équipe première : vice-champion en 1974. Il compte également 8 sélections en équipe nationale de Suède, mais n'en a pas obtenu plus car il était jugé trop fluet pour le hockey international.

Tommy Andersson

En 1978, il a commencé sa carrière d'entraîneur à Malmö, d'abord une saison comme adjoint avant de prendre la responsabilité. Il a ensuite coaché quatre saisons en Elitserien, pour l'AIK et pour Skellefteå. Lorsque ce club l'a viré, il est rentré chez lui à Sundsvall. Il a encore entraîné les clubs locaux, Timrå pour un intérim d'urgence et Sundsvall à plusieurs reprises, mais ce n'était plus qu'une activité secondaire. Il a en effet travaillé pendant 20 ans aux ressources humaines de l'entreprise Akzo Nobel. Toutes ces années, il est resté cependant impliqué dans le hockey, dirigeant même la fédération régionale du Medelpad.

L'Italie dans tout ça ? En 2007, alors qu'il a pris sa retraite et qu'entraîner ne fait plus partie de ses plans, il a l'opportunité d'une expérience à l'étranger et accepte une offre de Brunico, club où joue alors son fils Daniel Olsson, un des deux Suédois de l'équipe avec Calle Bergström, l'actuel défenseur de Grenoble (club qui a d'ailleurs aussi contacté Olsson à l'époque). Au départ, il est embauché pour diriger le hockey mineur, mais au cours de la saison il est amené à devenir également assistant-coach des seniors.

La dernière saison, il l'a passée comme co-entraîneur d'une équipe purement amateur, Tövas, tout au bas de l'échelle. Mais il veut toujours voyager et aime bien combiner ça avec le hockey qu'il a vécu à haut niveau. Le voilà donc qui partira en août pour les Vosges, avec sa femme Anette. D'Épinal, il ne connaît qu'un seul joueur, Alexander Sundqvist, ancien joueur de Sundsvall.