Caen - Cholet

Match amical.

Caen reçoit à domicile son deuxième adversaire de cette phase de préparation. La rencontre aller-retour contre Amiens a été couronnée de succès puisque les Drakkars se sont imposé les deux fois. Autant dire que les Dogs, troisièmes de D2 la saison passée, ont du souci à se faire.

Roulez jeunesse !

Thibaut Saez

D'entrée les rouge et bleu se lancent à l'attaque. Jonathan Janil, autrefois associé à Vorobel, a pris certains de ses réflexes. Dès l'engagement, il se saisit du palet, passe la ligne bleue, avance dans la défense adverse et ouvre le score après moins de 30 secondes de jeu. Julien Lebey en remet un dans la foulée (2-0, 00'37"). On n'attendait pas moins des "tombeurs" d'Amiens face à un adversaire moins bien classé.

Toutefois, à partir de ce moment, on ne reconnaît plus les Drakkars. En effet, les cadres de l'équipe ne sont pas sur la glace, mais tranquillement installés en survêtement sur le banc. Les passes sont imprécises et finissent la plupart du temps dans les crosses des Dogs. À cause de cette imprécision, la sortie de zone défensive devient délicate et les Choletais accentuent leur pression pour empêcher les Caennais de libérer le palet. Ils vont empêcher leurs jeunes adversaires de développer le jeu et dominer le match jusqu'au troisième tiers. C'est donc logiquement qu'ils poussent Deschamps à la faute et que Rodolphe Bretault converti la supériorité (2-1, 11'40"). Par la suite, Clément Fouquerel fait la différence pour éviter à ses équipiers d'être rejoints.

Heureusement pour les locaux, ils se reprennent au dernier tiers. Le jeune défenseur Daubert semble plus confiant et ajuste mieux ses passes. Jonathan Boutin, le renfort canadien, prend ses marques au sein de son bloc et met à profit sa carrure. Lebey prodigue ses belles accélérations au milieu de la défense des Dogs un peu fatigués. Mais malgré la pression revenue devant leur cage, Thibault Saez ne flanche pas. En fait, il est encore assez frais puisqu'il est rentré sur la glace au cours du deuxième tiers. Il faut que Lebey soit servi dans une belle combinaison entre lui Gomane et Janil pour que le score bouge (3-2, 55'02"). Enfin, Mans Papaux a sa réaction d'orgueil. Sur un bloc travailleur avec Da Costa et Mazie, il n'a pourtant pas pu s'exprimer durant le match. C'est sur un centre de Mazie qu'il arme un slap ravageur qui scotche le portier (4-2, 58'17").

En résumé, d'un match qui aurait pu virer au jeu de massacre, on aura eu une compétition équilibrée. Du côté de Cholet, les tactiques de pressing offensif semblent être au point. Le match leur a permis de tester les deux gardiens. Pour Caen et les jeunes qui auraient éventuellement pris la grosse tête en vainquant Amiens, ils auront eu un bel avertissement sans frais. Quand même, certains se sont clairement détachés comme Jonathan Janil ou Julien Lebey.

 

Caen - Cholet 4-2 (2-1, 0-1, 2-0)

Samedi 22 août 2009 à 19h00 à la patinoire de Caen la mer.

Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Jérémy Doulin et Maxime Durand.

Pénalités : Caen 10' (4', 4', 2'), Cholet 14' (4', 4', 6').

Évolution du score :

1-0 à 00'23" : Janil

2-0 à 00'37" : Lebey assisté de Gomane et Geslain

2-1 à 11'40" : Bretault assisté de Mocquard et Germond

2-2 à 34'39" : Inkinen

3-2 à 55'02" : Lebey assisté de Gomane et Janil

4-2 à 58'17" : Papaux assisté de Mazie

 

Caen

Gardien : Clément Fouquerel.

Défenseurs : Udo Marie - Jonathan Janil ; Alexis Gomane (A) - J-M Daubert ; Olivier Vandecandelaere (C) - Hugo Deschamps.

Attaquants : Pierre Bennett - Julien Lebey - Charles Geslain ; Kevin Da Costa - Mans Papaux - Pierre Mazie ; Jonathan Boutin - Jonathan Avenel (A) - Graham Avenel.

Remplaçant : Guillaume Depaixdecoeur (G). Absents : Tommy Lafontaine, David Dostal, Slavomir Vorobel, Tomas Oravec, Arnaud Goëtz (repos).

Cholet

Gardien : Yann Chamel puis Thibault Saez à 31'09".

Défenseurs : Blaise Gréau - Benjamin Tijou ; Guillaume Jacob - Gabriel Cadoret ; Gaëtan Magne.

Attaquants : Pierre-Yves Albert - Tomi Inkinen - Joonas Parviainen ; Benjamin Mocquard - Romain Germond (C) - Rodolphe Bretault ; Quentin Guineberteau - Arnaud Tharreau - Julien Pihant (A) ; Arthur Chaillou, William Lefort.