Neuilly-sur-Marne - Angers

Neuilly-sur-Marne, vainqueur 3-2 à La Roche-sur-Yon ce week-end pour son premier galop d'essai, se présente sans ce qui sera sa première ligne offensive (Snider, Leonard et Tessier) et qui n'est pas encore arrivée. Du coup, il n'y a que huit attaquants et certains défenseurs jouent à l'avant.

Pour ce match de reprise, trois absences permettent à Angers de placer des jeunes en remplacement poste pour poste. Nicolas Hébert, un jeune joueur du cru qui s'entraîne avec les pros et manifeste beaucoup d'envie selon Heikki Leime, se voit ainsi récompensé par un match en équipe première au poste de Baluch. L'ex-Grenoblois Mathieu Frecon, qui part comme dixième attaquant mais avec la volonté du coach d'instaurer une concurrence, est propulsé quant à lui en première ligne à la place de Laprise : bousculé physiquement dans les premières minutes par la défense adverse, il éprouvera logiquement des difficultés à se hisser au niveau de Bellemare et Laprise.

Celui qui s'en sortira le mieux des trois, c'est donc le défenseur international 18 ans Charlie Doyle, qui substitue Pavol Mihalik victime d'une rage de dents pendant la nuit. Il a fait quelques présences la saison dernière mais c'est son premier match complet en senior... et il marquera son premier but deux secondes à peine après avoir posé le pied sur la glace ! Il reprend d'un tir du poignet une mise au jeu gagnée par Juho Jokinen (0-1, 01'53"). La troisième ligne de Doyle reste en jeu, mais c'est son partenaire de ligne Kévin Igier qui se fait dribbler par Michael Steiner. Ce petit gabarit défensif, qui joue en attaque en attendant ses collègues nord-américains, passe au second poteau à Jimmy Persico pour l'égalisation (1-1, 02'16").

Angers va néanmoins se détacher assez rapidement. Lauri Lahesalu lance Mattias Metsäranta qui s'échappe en solitaire et ajuste côté plaque, à mi-hauteur, le nouveau gardien Marco Emond. Un but marqué juste après une supériorité numérique de Neuilly pendant laquelle... les Angevins ont monopolisé le palet ! Lorsque ceux-ci prennent une seconde pénalité, Jérôme Pourtanel utilise carrément son temps mort pour que son powerplay fasse meilleure figure. Cette fois, ses hommes auront la possession de la rondelle, guère plus. Les Ducs pourront ensuite creuser l'écart à 1-3 grâce à Jokinen dans le slot. De toute façon, eux aussi auront à leur tour leurs difficultés de réglage en avantage numérique. Pendant les prisons de Pousset et Dermigny, les défenseurs visiteurs (Lahesalu, Igier, Lacroix) multiplieront les approximations à la ligne bleue.

Avant même la mi-match, Angers plie la partie à 1-5 grâce à une lucarne parfaite de Jonathan Bellemare et à un dernier but de Hermanni Vidman dans le slot. Le nouveau gardien québécois de Neuilly, Marco Emond, n'encaissera alors plus rien après ces débuts pas franchement convaincants.

La seconde moitié du match se résume à une partie d'entraînement presque sans charges, jusqu'à un dernier poteau de Fortier à une minute de la fin... en infériorité numérique bien sûr. Les Bisons, qui s'entraîneront la semaine prochaine à Asnières avant la réouverture de leur patinoire le 7 septembre, attendront d'être au complet pour pouvoir travailler sérieusement leur jeu de puissance avec leurs blocs définitifs.

Hé ! On ne va pas se quitter comme ça ? Sans même parler du numéro 7 bleu, la nouvelle star de la Liugue Magnus ? Bon, puisque vous insistez, un petit mot sur le premier match en France de Marko Kiprusoff. Le vétéran finlandais a tranquillement géré son match, en étant toujours très bien placé, le plus souvent en retrait pour couvrir les montées offensives de son collègue Simon Lacroix. Il a fait peu usage de son lancer, préférant des transmissions que ses partenaires peinaient à relayer avec la même assurance.

 

Commentaires d'après-match

Nicolas Pousset (capitaine de Neuilly-sur-Marne) : "On savait que cela allait être dur après trois semaines de préparation très physique. Il y a un bon état d'esprit, un amalgame entre les anciens et les jeunes, et notre fil rouge, c'est d'être une équipe de guerriers. Il faudra compter avec nous cette année. Cela me plaît d'encadrer et d'apprendre aux jeunes, même si à 30 ans on a soi-même encore des choses à apprendre. Pouvoir être un leader dans une défense correspond à une suite logique dans ma carrière. Kiprusoff, j'avais déjà joué deux fois contre lui lors de rencontres France-Finlande, donc je le connaissais, mais je pense que les jeunes ont sûrement dû le regarder un peu plus. C'est bien pour le championnat de recruter ce genre de joueurs, ça tire la ligue vers le haut, surtout s'il s'investit et s'il fait partager son expérience aux jeunes."

Heikki Leime (entraîneur d'Angers) : "Match assez sérieux, on a joué jusqu'au bout. Un match correct, sans plus. Charlie Doyle est prometteur, c'est un futur bon. Notre gardien a très bien joué. Leur gardien m'a donné l'impression de n'avoir reçu son équipement que ce matin, il ne semblait pas très à l'aise avec. C'était déjà mieux en fin de match, je pense qu'il sera meilleur que ça durant la saison. Neuilly a été bon défensivement, je pense qu'ils sont meilleurs que l'an passé et qu'il faudra s'en méfier."

 

Neuilly-sur-Marne - Angers 1-5 (1-3, 0-2, 0-0)

Mercredi 26 août 2009 à 19h30 à Boulogne-Billancourt. 110 spectateurs.

Arbitrage de Damien Bliek assisté de Nicolas Cregut et Éric Bouguin.

Pénalités : Neuilly 6' (6', 0', 0'), Angers 8' (4', 0', 4').

Tirs : Neuilly 18 (6, 8, 4), Angers 22 (10, 8, 4).

Évolution du score :

0-1 à 01'53" : Doyle assisté de Jokinen

1-1 à 02'16" : Persico assisté de Steiner

1-2 à 09'00" : Metsäranta assisté de Lahesalu

1-3 à 13'28" : Jokinen assisté de Poudrier et Albert

1-4 à 23'54" : Bellemare assisté de Fortier

1-5 à 29'04" : Vidman assisté de Lahesalu

 

Neuilly-sur-Marne

Gardien : Marco Emond.

Défenseurs : Guillaume Dermigny - Mathieu Wathier ; Hugo Delecour [puis Tanésie à 20'] - Nicolas Pousset (C) ; Alexis Birolini - Jérôme Wagner (A).

Attaquants : Jérôme Veret - Miroslav Kecka - Romain Gentilleau ; Benjamin Galmiche (A) - Kevin Dugas - Gaël Guilhem ; Luc Tanésie [puis Delecour à 20'] - Jimmy Persico - Michael Steiner.

Remplaçant : Roman Svaty. Absents : Clément Rey (blessé), Shawn Snider, Michaël Tessier et Seth Leonard (pas encore arrivés).

Angers

Gardien : Peter Aubry.

Défenseurs : Marko Kiprusoff - Simon Lacroix ; Per Braxenholm - Lauri Lahesalu ; Kévin Igier - Charlie Doyle.

Attaquants : Mathieu Frecon - Jonathan Bellemare (C) - Éric Fortier ; Hermanni Vidman - Matias Metsäranta - Nicolas Hébert ; Juho Jokinen (A) - Thiery Poudrier (A) - Julien Albert.

Remplaçant : Lucas Normandon (G). Absents : Pavol Mihalik (rage de dents), Tomas Baluch et Sébastien Laprise (légèrement blessés).