Morzine - Rouen (Ligue Magnus, 1re journée)

Les Pingouins ont créé la surprise de la première journée de championnat en s'imposant face aux Dragons de Rouen qui partaient favoris. L'équipe morzinoise : à suivre de très près ?

Les Dragons ouvraient la marque à la quatrième minute de jeu par l'ex-Morzinois Luc Tardif qui tirait dans le petit filet, dans un "trou de souris". Juste après, les Pingouins bénéficiaient d'une double supériorité numérique en moins de quarante secondes, qu'ils ne pouvaient mettre à profit.

En surnombre pour la première fois de la partie, les Dragons ne quittaient pas le camp morzinois, où la défense tenait bon. Fin de power-play et les Rouennais étaient pressés par les locaux qui cherchaient une ouverture. Ils allaient la trouver par Matt Puntureri qui égalisait pour Morzine-Avoriaz. Les Pingouins allaient continuer à mettre le feu sur la glace, emballant le match pour prendre l'avantage par Romain Bonnefond qui trompait ainsi Koenig pour la seconde fois en moins d'une minute. Les locaux manquaient de fort peu un troisième but en toute fin de période. Chaud, chaud côté rouennais...

Les débats étaient plus équilibrés par la suite. Rouen pressait les Morzinois qui cherchaient à laisser passer les offensives adverses pour tenter des contres. C'est d'ailleurs sur un de ceux-ci qu'à 4 contre 4, Bezeau tirait sur le portier rouennais qui ne pouvait s'emparer de la rondelle : le rebond était repris par Bezeau qui permettait à son équipe de creuser l'écart. 3-1 pour les Pingouins.

Alors qu'on ne s'y attendait pas vraiment à cet instant, Petri Virolainen réduisait le score à 3-2. Rouen mettait la pression dès le coup d'envoi du dernier tiers-temps et égalisait par Jérémie Romand. À deux minutes de la fin, Les Pingouins s'emparaient du match grâce à un quatrième but inscrit par Mika Halava.

 

Commentaires d'après-match (sur le site officiel du HCMA)

Mickaël Brodin (capitaine de Morzine-Avoriaz) : "On savait qu'on était en capacité de gagner ce match. On n'avait rien à perdre, et on voulait faire quelque chose pour notre premier match de championnat à la maison. C'est presque plus facile pour nous de jouer contre de tels adversaires, tout simplement parce que la motivation est toute trouvée. On n'avait pas besoin d'aller la chercher. Il ne faut pas aller trop vite en besogne. C'est de bon augure. C'était un bon match. Maintenant, il faut confirmer et on ne doit pas se mettre des objectifs trop hauts. Il faudrait déjà que la patinoire de Morzine devienne une forteresse et que les autres équipes sachent que venir chercher un résultat chez nous sera très difficile cette saison."

 

Morzine-Avoriaz - Rouen 4-3 (2-1, 1-1, 1-1)

Samedi 19 septembre 2009 à 20h30 au Parc des Sports de Morzine. 350 spectateurs.

Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté d'Anne-Sophie Boniface et Geoffrey Barcelo.

Pénalités : Morzine-Avoriaz 22' (2', 8'+10', 2'), Rouen 12' (4', 8', 0').

Évolution du score :
0-1 à 03'49" : Tardif assisté de Tarantino
1-1 à 15'49" : Puntureri assisté d'Älgekrans
2-1 à 16'23" : Bonnefond assisté de Hogstad et Jestin
3-1 à 28'58" : Bezeau assisté de Brodin
3-2 à 32'57" : Virolainen assisté de Mallette et Zwikel
3-3 à 41'29" : Romand assisté de Tardif et Zwikel
4-3 à 58'00" : Halava assisté de Virtanen

 

Morzine-Avoriaz

Gardien : Guillaume Richard.

Défenseurs : Kim Virtanen - Billy Bezeau ; Matt Suderman - Santeri Immonen ; Christian Élian - Mathieu Jestin.

Attaquants : Mika Halava - Mickaël Brodin - Nicolas D'Aoust ; Johan Älgekrans - Niklas Hjalmarsson [remplacé par Fabien Seebach de 32'57" à 42'57"] - Matt Puntureri ; Niko Toivonen - Romain Bonnefond - Alexander Hogstad.

Remplaçants : Greg Blais (G), Théophile Mourin.

Rouen

Gardien : Trevor Koenig.

Défenseurs : Magnus Eriksson - David Holmqvist ; Kai Öhberg - Daniel Babka ; Petri Virolainen - Daniel Carlsson.

Attaquants : Julien Desrosiers - Carl Mallette (C) - Marc-André Thinel ; Ilpo Salmivirta - Loïc Lampérier - Lionel Tarantino ; Jérémie Romand - Jonathan Zwikel - Luc Tardif Jr.

Remplaçants : Adrien Fénart (G), Cédric Custosse, Alexandre Mulle. Absent : Éric Doucet (adducteurs).