Angers - Chamonix (Ligue Magnus, 1re journée)

Thierry Poudrier (photo d'Olivier Marchais)Mi-figue, mi-raisin

La première journée de ligue Magnus a été prolifique pour les Ducs d'Angers, qui ont disposé de Chamoniards entreprenants.

La partie démarre sur un rythme soutenu. Les joueurs de Heikki Leime mettent à contribution un Radovan Hurajt très concentré. Cependant, après quatre minutes de jeu, ce dernier contrôle mal un tir à mi-distance de Hermanni Vidman. Matias Metsäranta est là pour pousser le puck au fond des filets, malgré le retour de la défense visiteuse (4'37''). Les Chamois sont à la peine et le nouveau gardien angevin, Peter Aubry, n'a toujours pas touché un palet lors des 10 premières minutes.

Les Ducs corsent même l'addition. Une entrée de zone autoritaire de Vidman qui décale Igier posté devant la ligne bleue... Le jeune défenseur français décoche un slap ras glace qui vient se faufiler entre la jambière et le poteau gauche de Hurajt, quelque peu masqué par sa défensive (13'31''). La suite est toujours à l'avantage des Angevins, qui se trouvent en double supériorité numérique. Marko Kiprusoff fait parler son talent en mettant rapidement en place le jeu de puissance des Ducs. Il trouve même le poteau droit d'un Radovan Hurajt (17'05'') archi-battu. Malheureusement pour les locaux, ce score de 2-0 ponctuera la nette domination angevine.

De retour de vestiaire, les Ducs imposent un rythme toujours soutenu. La troisième ligne angevine, très présente, va une nouvelle fois trouver le filet. Un jeu rapide entre Thiery Poudrier et Julien Albert affole la défense adverse... Entrée de zone côté gauche de Thiery Poudrier. Le Canadien décale Julien Albert plein centre. Ce dernier déclenche un gros lancer que Radovan Hurajt repousse tant bien que mal. Juho Jokinen, le fidèle lieutenant angevin, en profite pour pousser le palet dans une cage bien vide (22'41''). C'est à ce moment que les Chamois se réveillent et mettent à mal la supériorité angevine. Tour à tour, Simon Lacroix et Thiery Poudrier se retrouvent sur le banc des pénalités. Cette double supériorité chamoniarde ne se concrétisera malheureusement pas pour eux, Benjamin Dieude-Fauvel et Anders Torgersson se heurtent à un très sérieux Peter Aubry. La pénalité est à peine terminée qu'Angers enfonce le clou par l'intermédiaire, une nouvelle fois, de sa deuxième ligne. Simon Lacroix remonte la glace et centre pour Matias Metsäranta qui n'a plus qu'à ajuster le portier visiteur, laissé bien seul par sa défense (4-0, 26'38'').

Chamonix ne se laisse pas abattre et répond deux minutes plus tard. Le vétéran Richard Aimonetto contourne bien le bloc angevin et, de derrière la cage, passe à Aram Kevorkian qui décroche un missile dans la lucarne droite de Peter Aubry (28'17''). Superbe action rapide qui a laissé la défense des Ducs, et notamment Lauri Lahesalu, scotché ! Une pénalité de Benjamin Dieude-Fauvel remet Angers en scelle. Un jeu de puissance rapidement mis en place et Pierre-Luc Laprise, à bout portant, tombe sur Radovan Hurajt qui laisse un gros rebond. Marko Kiprusoff récupère le palet et ajuste tranquillement la cible en plaçant la rondelle hors de portée du gardien visiteur (32'06''). Les Haut-Savoyards ne s'en laissent pas compter et profitent d'une erreur de Kévin Igier qui tarde à relancer le palet. Vincent Kara récupère et sert Thibault Geoffroy qui ajuste Peter Aubry en plaçant le puck sous son bras droit (5-2, 35'55''). Chamonix fait jeu égal avec des Angevins marqués physiquement et dont le jeu n'est plus aussi fluide qu'au début de la rencontre. À noter les sorties de Pavol Mihalik (douleurs aux adducteurs) et Julien Albert (douleurs à l'épaule) à la fin de ce deuxième acte.

photo d'Olivier MarchaisLe troisième tiers repart sur un rythme plus tranquille. Simon Lacroix y va de son petit but. Bien servi par Thiery Poudrier dans l'axe de la cage, il trouve la lucarne d'un Radovan Hurajt impuissant sur ce coup-là (46'11). Chamonix réduit le score en supériorité par l'intermédiaire de Benjamin Dieude-Fauvel, d'un superbe tir dans la lucarne droite de Peter Aubry, qui n'a pas grand-chose à se reprocher (6-3, 48'23''). Les Ducs remettent un petit coup d'accélérateur. Ils creusent l'écart en deux minutes. D'abord par Tomas Baluch qui repique de derrière la cage chamoniarde avant de placer le puck dans la lucarne de Radovan Hurajt, pourtant bien placé à son premier poteau (51'20''). Ensuite par Jonathan Bellemare en solo (8-3, 53'35'').

L'issue du match est bien connue désormais, même si Chamonix s'accroche en marquant deux beaux buts lors des deux dernières minutes. Le relâchement des coéquipiers du capitaine Jonathan Bellemare est coupable. Le pauvre Peter Aubry ne peut que constater les dégâts. En double supériorité, Benjamin Dieude-Fauvel inscrit son deuxième but personnel (58'25'') avant que le suédois Anders Torgersson ne décoche un missile dans la lucarne droite du portier local (8-5, 59'12''), loin d'être irréprochable sur ce coup-là.

Un premier match sérieux des Ducs mais le relâchement final donne une note plutôt négative à l'ensemble. Marko Kiprusoff s'avère une recrue de choix pour l'équipe du président Juret. La troisième ligne a été efficace, notamment Juho Jokinen. La première ligne d'attaque a été un cran en-dessous des autres. Les automatismes du duo Jonathan Bellemare - Éric Fortier avec Pierre-Luc Laprise, qui revient d'une blessure à l'épaule gauche, sont à parfaire. Peter Aubry a su rester solide et a montré quelques belles qualités malgré les cinq buts encaissés.

Côté chamoniard, l'ensemble reste très correct. On sent que l'équipe de cette année est d'un autre calibre que celle de la saison précédente. Radovan Hurajt a fait un bon match malgré ses huit buts encaissés, et le collectif mis en place par Stéphane Gros est très plaisant à voir. Nul doute que cette cuvée 2009-2010 en fera souffrir plus d'un. Sur la prestation de samedi soir, les Chamois peuvent largement viser le maintien et s'assurer une belle place en milieu de tableau. À eux de confirmer.

 

Angers - Chamonix 8-5 (2-0, 3-2, 3-3)

Samedi 19 septembre 2009 à 18 h 30 au Haras. 900 spectateurs.

Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Thibaud Juret et Jérémy Rauline.

Pénalités : Angers 12' (2', 4', 6') ; Chamonix 16' (8', 2', 6').

Évolution du score :

photo d'Olivier Marchais1-0 à 04'31" : Metsäranta assisté de Vidman.

2-0 à 13'31" : Igier assisté de Vidman.

3-0 à 22'41" : Jokinen assisté d'Albert et Poudrier.

4-0 à 26'38" : Metsäranta assisté de Lacroix.

4-1 à 28'17" : Kevorkian assisté d'Aimonetto.

5-1 à 32'06" : Kiprusoff assisté de Laprise et Bellemare (sup. num.).

5-2 à 35'55" : Geffroy assisté de Kara.

6-2 à 46'11" : Lacroix assisté de Poudrier et Jokinen.

6-3 à 48'23" : Dieude-Fauvel assisté de Tobiasson-Harris (sup. num.).

7-3 à 51'20" : Baluch assisté de Vidman (sup. num.).

8-3 à 53'35" : Bellemare assisté de Fortier.

8-4 à 58'25" : Dieude-Fauvel assisté d'Aimonetto (double sup. num.).

8-5 à 59'12" : Torgersson (sup. num.).