Les Rapaces de Gap planent

Après son exploit contre Rouen, l'équipe de Morzine était forcément suivie de près pour son déplacement à Grenoble en coupe de la ligue. Elle a mené rapidement à Pôle sud... avant de prendre deux buts de Julien Baylacq et Anders Nilsson pendant la même supériorité numérique en sa faveur ! Un tel coup fait mal, mais les Pingouins ont tenu le nul jusqu'à la mi-match avant que Rouleau et Sivic ne fassent la différence en powerplay (5-3). Dans ce groupe C, les Morzinois devraient se méfier pour la qualification d'une équipe de Chamonix qui a gagné 4-0 à Megève avec un beau blanchissage pour le gardien Tom Charton. Pas le moindre but pour le Mont-Blanc en deux rencontres de la coupe de la ligue.

Si les premiers matches officiels de Neuilly-sur-Marne ont été difficiles, les hommes de Jérôme Pourtanel ont bien failli créer la surprise ce soir en tenant en échec Angers au Haras. C'est à moins de six minutes de la fin que Juho Jokinen a marqué le but de la délivrance angevine. Dans le derby normand, Caen a tenu un peu plus d'un tiers-temps avant un but décisif de Carl Mallette en infériorité : 5-1 pour Rouen.

Amiens a mis du temps à se débloquer ce soir. Encaissant l'ouverture du score spinalienne de Haapasaari en fin de deuxième période, Pazak et ses partenaires ont profité de l'indiscipline adverse pour marquer cinq fois au dernier tiers (5-1). C'est Dijon qui prend avec 4 points la tête de ce groupe B très serré : sans Kristin blessé et Mazerolle et Lustberg pas encore qualifiés, les Ducs ont résisté et n'ont perdu qu'aux tirs au but (2-1) à Strasbourg, dernier avec 2 points mais pas largué pour autant.

Gap s'est fait plaisir ce soir avec cinq buts de sa ligne de parade Moussier-Charette-Rambousek pour mener 6-1 devant Villard-de-Lans, avant de se faire rejoindre à 7-4 en toute fin de match. Avec ce succès, le promu peut sérieusement envisager un quart de finale, même s'il faudra attendre le match retour. Il est clair en effet qu'Avignon est là pour apprendre, un apprentissage parfois difficile comme le démontre le 1-10 de ce soir contre Briançon en répartissant la charge entre les gardiens : six buts pour Roullier et quatre pour Scanff.