Angers - Neuilly-sur-Marne (Coupe de la ligue, 2e journée)

photo d'Olivier MarchaisSoporifique...

Les Ducs d'Angers ont remporté leur deuxième victoire dans cette Coupe de la ligue devant des Bisons accrocheurs et peu récompensés de leurs efforts sur ce match.

La partie débute pourtant bien pour Angers qui marque dès sa première action. Tomas Baluch remonte la glace rapidement et sert Matias Metsäranta qui s'infiltre dans la défense bien statique des Bisons. Il sert sur un plateau Hermani Vidman, posté au poteau droit de Marco Emond, qui n'a plus qu'à placer la rondelle au fond des filets (1'15'').

La suite de ce premier tiers-temps montre la nette régression du niveau de jeu des Ducs et la montée en puissance des joueurs de la région parisienne. Rien de bien emballant dans ce match que le public angevin a boudé (à peine 400 spectateurs). Les gardiens n'ont pas grand chose à faire et le public s'ennuie fermement. Cependant, les joueurs de Neuilly-sur-Marne jouent appliqués et sont récompensés par l'intermédiaire de leur avant canadien Karl Fournier, qui reprend à mi-distance une offrande de l'ex-Angevin Romain Gentilleau (14'34'') pour tromper son compatriote Peter Aubry. Ce but n'a pas réveillé les arrières locaux... Pire, une minute plus tard, les joueurs de Jérôme Pourtanel prennent l'avantage. Michael Steiner se faufile étrangement facilement entre deux défenseurs angevins avant de placer le puck entre les jambières de Peter Aubry (15'34''). On en reste à 1-2 dans ce premier acte, malgré une supériorité angevine en fin de tiers.

Les deux équipes repartent sur un rythme peu soutenu. Mais, tour à tour, Per Braxenholm et Hermani Vidman se font sanctionner. La double supériorité numérique ne profite pas aux Bisons. La faute à un très grand Peter Aubry, auteur de deux superbes arrêts devant Romain Gentilleau et Miroslav Kecka. Et ce sont les Ducs qui vont souffler un peu en égalisant quelques minutes plus tard. Juho Jokinen pénètre dans la défense visiteuse avant de servir sur un plateau Simon Lacroix qui n'a plus qu'à viser la cible (28'11''). Un semblant de mieux envahit le groupe d'Heikki Leime et les Bisons sont obligés de faire des fautes. Malheureusement, l'étrange passivité angevine lors des situations de supériorité permet aux banlieusards de repartir aux vestiaires relativement tranquilles.

photo d'Olivier MarchaisLes Nocéens reviennent avec envie sur la glace puisqu'ils repartent avec une minute de supériorité. Peter Aubry démontre sa montée en puissance en arrêtant tout sur son passage. Heureusement que le cerbère local est dans un grand soir parce que ses coéquipiers sont relativement amorphes.

Rien ne retiendra l'attention dans ce dernier tiers si ce n'est les prestations des deux gardiens. Marco Emond, déjà excellent au Haras en match amical, récidive. Il n'est coupable que d'une seule erreur sur ce match mais elle enlèvera tout espoir d'exploit pour son équipe. Kévin Igier travaille remarquablement le long de la bande avant de servir Thiery Poudrier qui shoote à mi-distance ; Emond capte mal le palet avec sa mitaine et Juho Jokinen est plus prompt que la défensive des Bisons à pousser le palet dans le but (54'27''). Dès lors plus rien ne sera marqué mais un début de pugilat entre Jérôme Wagner et Pierre-Luc Laprise (qui a chargé un peu trop Marco Emond) a su réveiller le public angevin.

Bref, pas trop de renseignements à tirer de ce match. Les deux gardiens ont effectué une partie exemplaire. Côté angevin, seuls Thiery Poudrier et Juho Jokinen ont donné du rythme à cette rencontre. Pour les Bisons, Mathieu Wathier a réussi une belle performance d'ensemble et s'avère être le leader de la défense de Neuilly. Luc Tanesie et Karl Fournier sont également des joueurs à l'aise techniquement.

(photos d'Olivier Marchais)

 

Angers - Neuilly-sur-Marne 3-2 (1-2, 1-0, 1-0)

Mardi 22 septembre 2009 à 20h30 au Haras. 400 spectateurs.

Arbitrage d'Alexandre Hauchart assisté de Thibaud Juret et Jérémy Rauline.

Pénalités : Angers 12' (0', 6', 6'), Neuilly-sur-Marne 12' (2', 6', 4').

Évolution du score :

1-0 à 01'15" : Vidman assisté de Metsäranta et Baluch

1-1 à 14'34" : Fournier assisté de Gentilleau et Kecka

1-2 à 15'34" : Steiner

2-2 à 28'11" : Lacroix assisté de Jokinen

3-2 à 54'27" : Jokinen assisté de Poudrier et Igier