Wayne Gretzky démissionne

Wayne Gretzky vient de démissionner de son poste de coach et de directeur des opérations des Coyotes de Phoenix. C'était un secret de polichinelle depuis que son absence au premier entraînement avait fait jaser. L'ex-propriétaire de la franchise américaine en pleine débandade financière atteste ne pas figurer dans les plans des deux repreneurs potentiels restants, depuis le retrait du troisième candidat, la Ice Edge Holding, qui était prête à le garder mais avec un salaire réduit de 7 à 2 millions.

Le feuilleton de l'avenir des Coyotes aura duré tout l'été et n'est toujours pas terminé alors que la présaison a commencé. Jim Balsillie, le Canadien qui veut former à n'importe quel prix une équipe dans le sud de l'Ontario et qui s'est mis tous les autres dirigeants de NHL à dos, a d'ailleurs annoncé prévoir que les Coyotes ne déménageront pas en 2009/10 quoi qu'il arrive, en plus de lâcher 25 millions de supplémentaires pour la ville de Glendale qui abrite l'Arena construite spécialement pour l'équipe de hockey. Une décision bien accueillie par le juge, nouvelle étape dans le bras de fer qui oppose Balsillie à la NHL, elle-même titulaire de l'autre dossier de reprise dans le seul but de lui faire barrage.