Ligue Magnus : comme on se retrouve...

Strasbourg – Grenoble. Adversaire des Brûleurs de Loups en quart-de-finale de Ligue Magnus l'an passé, l'Étoile Noire n'avait pas démérité. Avant la victoire des Alsaciens dans la troisième manche de la série (4-3 en prolongation), seuls Rouen et Briançon avaient battu les futurs champions de France. Du coup, Strasbourg aborde cette première rencontre à domicile en championnat sans complexe. Mais s'ils veulent venir à bout d'une formation grenobloise pas encore parfaitement rodée mais déjà en confiance, les joueurs de Daniel Bourdages devront se lâcher offensivement. Avec une moyenne de deux buts marqués par sortie depuis la reprise, Strasbourg peine à trouver son rythme de croisière.

La cote : Strasbourg 20 % / Grenoble 80 %. Coup d'envoi ce samedi à 17 h 30.

Neuilly-sur-Marne – Saint-Gervais/Megève. Trois matches, trois défaites. La saison, entre Coupe de la Ligue et championnat, débute à peine. Et pourtant, Neuilly-sur-Marne et le Mont-Blanc peuvent déjà faire de cette rencontre une question de confiance. Les Haut-Savoyards n'ont marqué que deux fois cette saison, via Étienne Croz contre Briançon. Les renforts de Garip Saliji, aperçu mardi face à Chamonix en Coupe, et de Matt Amado apporteront de nouvelles solutions. Quant aux Franciliens, ils devront mettre fin à l'hémorragie défensive, et enfin encaisser moins de cinq buts, s'ils veulent obtenir un résultat à domicile.

La cote : Neuilly-sur-Marne 50 % / Saint-Gervais/Megève 50 %. Coup d'envoi ce samedi à 18 h 30.

Rouen – Dijon. S'ils veulent conserver leur place de leader au-delà de la première journée de Ligue Magnus, les Ducs vont devoir s'imposer à Rouen. Ce qu'ils n'ont encore jamais réussi à faire depuis 2002 et leur retour en élite. Un défi à relever sans Miroslav Kristin. Victime d'une sciatique, le Slovaque est au repos pour trois semaines. En revanche, Daniel Maric récupère Luc Mazerolle et Aki Nurminen, qualifiés. Battus à Morzine samedi et vainqueurs, sans forcer, de Caen mardi, les Dragons ont un championnat à lancer...

La cote : Rouen 90 % / Dijon 10 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 heures.

Briançon – Amiens. Vainqueur tranquille d'Avignon mardi (1-10), Briançon accueille Amiens avec François Groleau. Blessé depuis cet été, le Canadien a repris l'entraînement en début de semaine. Il rejoint l'alignement défensif des Diables Rouges. Un alignement que Viktor Szelig doit quitter pour quatre semaines. L'arrière hongrois souffre d'une douleur à un ligament médial antérieur. Sebastian Sjösten, blessé puis malade, devrait lui aussi être absent. Les Gothiques, qui ont récupéré Brian Henderson mardi, espèrent compter sur David Cayer, enfin qualifié.

La cote : Briançon 80 % / Amiens 20 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Gap – Angers. La Ligue Magnus est de retour sur la glace de Brown-Ferrand. Après Grenoble la semaine dernière, le promu gapençais défie un autre gros morceau du championnat. Battus de justesse à Pôle Sud (2-1), les joueurs d'André Svitac restent sur une victoire en Coupe contre Villard-de-Lans (7-4). Les défenseurs Patrice Bilodeau et Jakub Suchanek devraient être de retour. Comme Tomas Skvaridlo en attaque. Angers, vainqueur mardi de Neuilly-sur-Marne (3-2), pourrait évoluer sans Pavol Mihalik et Julien Albert, touchés samedi face à Chamonix.

La cote : Gap 20 % / Angers 80 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Villard-de-Lans – Épinal. Battus pour leur entrée en Ligue Magnus, encore défaits mardi en Coupe de la Ligue, Villard-de-Lans et Épinal sont à la relance. Les Ours du Vercors joueront avec l'avantage de la glace. Stéphane Barin devrait disposer d'un groupe presque au complet... en attaque, où seul Yann Diaferia sera absent. La défense, en revanche, est décimée. Nicolas Antonoff, Stéphane Guillot-Diat, Martin Millerioux et Esa Saksinen sont sur la touche. En face, le défenseur Jan Hagelberg va découvrir le championnat de France, quatre jours après sa rentrée à Amiens.

La cote : Villard-de-Lans 80 % / Épinal 20 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Chamonix – Morzine/Avoriaz. Avant de se retrouver en Coupe de la Ligue le 29 septembre puis le 6 octobre, Chamois et Pingouins s'affrontent en championnat. Ce premier acte d'une trilogie de trois oppositions en dix jours marque les retrouvailles officielles de Stéphane Gros, passé cet été d'une vallée à l'autre, avec le HCMA. Le nouvel entraîneur chamoniard est rassuré sur sa défense. Battue huit fois contre Angers, elle a blanchi Saint-Gervais/Megève mardi en Coupe. Côté morzinois, Santeri Immonen mise sur une deuxième victoire de rang après le succès de prestige obtenu contre Rouen.

La cote : Chamonix 70 % / Morzine/Avoriaz 30 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.