2e journée Magnus : Dijon enfonce Rouen

Battu la semaine dernière à Morzine, Rouen a remis ça à domicile. Sur leur glace de l'Île Lacroix, les Dragons se sont inclinés face à Dijon. Menés 2-0 au terme du premier tiers, après des buts de Thomas Decock et du jeune Nicolas Ritz, les joueurs de Christian Pouget sont remontés à 2-2 à un peu plus de dix minutes de la sirène. En vain, les Ducs de Daniel Maric s'imposant en fusillade, grâce à Thomas Decock et au capitaine, et ancien Rouennais, Stephen Dugas. Côté normand, seul Marc-André Thinel a transformé son penalty, contrairement à Éric Doucet et Julien Desrosiers.

Malgré cette victoire en Normandie, sa première depuis 2002 et son retour en Ligue Magnus, Dijon a dû céder le leadership aux autres Ducs, ceux d'Angers. Après avoir passé huit buts contre Chamonix pour la reprise, le groupe coaché par Heikki Leime a en mis sept à Gap. Dont quatre par le trio canadien Fortier-Bellemare-Laprise. Et sans en encaisser, cette fois-ci.

Angers en pole, Dijon troisième. Et entre les deux, Briançon. Les Diables Rouges ont mené 4-0 contre Amiens en milieu de match, avant de laisser les Gothiques, toujours sans David Cayer, remonter à 4-3. Au final, les Alpins gagnent 6-3, avec une dernière réalisation de Brice Chauvel face à son ancienne équipe.

Derrière, Morzine et Grenoble se partagent la quatrième place. Les Pingouins ont remporté le duel de Haute-Savoie sur la glace de Chamonix (5-2). Les deux équipes se retrouveront mardi en Coupe de la Ligue. Quant aux Brûleurs de Loups, ils reviennent d'Alsace avec les deux points de la victoire. Strasbourg s'incline 4-1, et le Slovène Mitja Sivic inscrit son premier doublé de la saison.

Malgré les absences de Nicolas Antonoff, Martin Millerioux, Esa Saksinen et Stéphane Guillot-Diat, la défense de Villard-de-Lans a tenu bon. Contre Epinal, les Ours ont fait la différence en cinq minutes, en marquant trois buts à la fin du deuxième tiers. Ils remportent leur première victoire de la saison (5-3).

Comme samedi dernier contre Briançon, le Mont-Blanc a ouvert le score. Comme samedi dernier contre Briançon, le Mont-Blanc a perdu 5-2. Tant mieux pour Neuilly-sur-Marne qui s'installe, du coup, dans le ventre mou du classement. À sa décharge, l'Avalanche évoluait sans Garip Saliji ni Matt Amado, ses deux derniers renforts offensifs. Ceci étant, les Bisons étaient eux même diminués, car Kévin Dugas, qui avait commencé la saison en première ligne, a été victime d'une entorse de la cheville hier matin à l'entraînement. Du coup, le défenseur Michael Steiner est repassé devant. Mais parmi les huit "vrais" attaquants restants, il y avait les trois Nord-Américains Karl Fournier, Seth Leonard et Shawn Snider, qui ont rempli leur mission en marquant quatre des cinq buts nocéens.