Millette habillé en joueur pour que Tours gagne

Tours a certes été repêché dans le championnat de division 2, mais avec tous les évènements de l'été, les démarches administratives ont pris beaucoup de retard. Par conséquent, une seule des recrues, Roman Novotny (auteur de 2 buts ce soir), avait sa licence pour la première journée de championnat. Pour compléter l'équipe, il ne restait donc que le cadre Radek Stepan, l'ex-retraité François Gleize, cinq jeunes joueurs locaux n'ayant jamais joué en équipe première, deux gardiens dont un obligé de jouer dans le champ (Yoann Therre, pendant que Guillaume Papillon était dans la cage), et pour finir... un certain Robert Millette himself !

Oui, oui, il a fallu que le coach redevienne joueur pour un soir afin que l'ASGT ait le minimum d'hommes requis sur le banc. 10 + 1 gardien, le compte y est et le forfait est évité ! Mieux que ça même puisque cette équipe de bric et de broc est allée gagner 4-3 à Champigny-sur-Marne, avec une assistance de "Bob" !

Lorsque l'ASGT sera au complet, il faudra donc compter avec elle dans cette poule A. Tout comme il faudra compter avec Asnières, on le redit, et le 11-2 de ce soir à Clermont-Ferrand en est la meilleure preuve. Si l'international junior letton Roland Vigners a marqué un triplé pour son premier match officiel dans l'Hexagone, les jeunes Français ne sont pas en reste et la ligne du cru Guillon-Ehrhart-Rouyer a marqué quatre buts.

Les favoris sont donc prévenus, et en particulier Lyon qui avait déjà affaire à un premier gros morceau ce soir : Dunkerque avait toujours été battu par les Lions, mais a cette année un atout nommé François Rozenthal. Deux buts du jeune retraité international, et les Corsaires ont ramené un nul 3-3 de Charlemagne.

Il y a donc eu de beaux matches ce soir, et cela a aussi été le cas à Nantes. Le NAHG s'est cru peu verni en perdant sa recrue canadienne Philippe Bastarache (côte cassée à la fin du premier tiers) puis en se faisant remonter de 4-1 à 4-4 par la réserve de Rouen à force d'accumuler les pénalités. Mais un de ceux qui a commis certaines de ces fautes dommageables, l'ex-Spinalien et ex-Toulousain Martin Serra, a aussi marqué le but qui pardonne tout, celui de la délivrance à 27 secondes de la fin (5-4).

Dans la poule B, le favori Cholet a commencé par un convaincant 6-1 à Chambéry avec un bel équilibre : deux buts pour chacune des trois lignes. Les Dogs devront se méfier de leur plus proche voisin La Roche-sur-Yon, qui a gagné sur le même score face au promu Anglet, avec trois buts et une assistance pour Nicolas Payen.

Les trois équipes du sud-est parisien ont chacune bien préparé les derbys des prochaines semaines : Viry a fini par renverser la situation au troisième tiers contre Meudon (5-3), Évry a gagné à Wasquehal (7-5), et les Français Volants en ont fait autant à Cherbourg (3-2) avec un but et une assist pour Harond Litim, déjà revenu au jeu après sa chute en BMX de l'été.