Chambéry - Cholet (Division 2, 1re journée)

Le SOC a rejoué la pièce du quart de finale aller de l'an dernier : un bon premier acte, un naufrage au deuxième et un peu d'action au troisième quand malheureusement tout était déjà ficelé. Le H.C. Cholet s'impose en terre savoyarde sans trop de difficultés.

mocquardbenjaminLes "jaune et noir" s'engagent bien dans la partie en lançant dès les premières secondes des offensives en direction de la cage gardée par Thibault Saez. Ils s'offrent quelques bonnes occasions notamment à la troisième minute (tir de Jérémy Bigot). Toutefois ils ne peuvent pas profiter d'une double supériorité numérique (6'17) et se heurtent à une bonne organisation défensive des Dogs. Le tir de la bleue de Grabit, comme celui de Repellin, n'inquiète pas Saez. Un peu contre le cours du jeu, sur une des rares offensives visiteuses de ce tiers, bien servi par son compatriote Tomi Inkinen, le renfort finlandais Joonas Parviainen ouvre le score d'un tir puissant dans la lucarne droite de Brunet (11'45). Les Chambériens repartent à l'assaut et le jeu monte d'un ton car Julien Pihant de son côté rameute ses troupes. Le SOC ne peut concrétiser plusieurs avantages numériques successifs face à des adversaires bien organisés.

De retour des vestaires, les locaux sont à créditer de la première action dangereuse mais malheureusement ce sera à peu près tout pour ce deuxième tiers. Dans les secondes qui suivent, on voit l'équipe de l'ouest prendre les initiatives devant des Savoyards plutôt timorés et bien en peine à garder le palet. C'est d'abord Arnaud Tharreau qui fait passer un frisson sur un très beau service d'Inkinen (22'30), puis Stéphane Burnet gagne son duel face à Julien Albert (23'30). Les Chambériens, qui ont du mal à se dégager de leur zone, tentent des relances sans grand résultats. Les visiteurs monopolisent la rondelle, et après un tir sur le poteau, ils arrivent à leurs fins : Albert lance, Burnet ne peut que repousser le palet repris imparablement par Romain Germond (22'28).

C'est un peu tôt sans doute pour capituler mais pourtant, à partir de cet instant, les Chambériens font piètre figure. Burnet a alors de nombreuses occasions pour se mettre en évidence, notamment face à Parviainen et Albert, deux hommes qui à eux seuls monopolisent l'attention de quatre adversaires ! Cholet fait le break à 33'21, après une période de domination en supériorité numérique (but de Germond après un bon travail de Parviainen). Les Éléphants ont bien du mal à sortir la tête de l'eau face à un adversaire qui ne relâche pas sa pression : le quatrième but est l'oeuvre de Benjamin Mocquard sur passe de Quentin Guineberteau. Malgré toute leur bonne volonté, les locaux ne semblent pas en mesure de combler leur retard. Ils finiront même par encaissser un cinquième but en fin de tiers de la part d'un duo finlandais très en vue.

Les Éléphants ont un tiers pour redorer leur blason et on note dès les premières secondes leur envie de bien faire. C'est d'abord un tir de Bigot sur Saez (41') puis une minute plus tard le but tant attendu signé David Escolier. Bazin manque ensuite de très peu l'objectif (46'39). Les visiteurs gèrent leur avance tout en profitant des maladresses adverses ; ainsi à 48'15 , Mocquard-Guineberteau signent le 6e but choletais. Les visiteurs ont la situation bien en main et proposent un jeu collectif bien huilé. Du côté chambérien on se rebelle avec plus ou moins de bonheur ; ainsi à 50'14, au prix d'une belle remontée sur l'aile droite et après avoir résisté à une charge, Kévin Enselme centre sur Bigot un peu juste pour la reprise. Dommage. Les Dogs gardent tout leur mordant jusqu'à l'ultime seconde et Kevin Enselme, bien inspiré, empêche un septième but promis à Parviainen (59'20).

Une nouvelle fois les Chambériens baissent pavillon face à une équipe de Cholet qui, indubitablement, était intouchable ce soir.

 

Chambéry - Cholet 1-6 (0-1, 0-4, 1-1)

Samedi 26 septembre 2009 à 21h00 à Buisson-Rond. 840 spectateurs.

Arbitrage de Jean-Charles Llorca et Frédéric Hemmery.

Pénalités : Chambéry 22' (2', 8'+10', 2'), Cholet 18' (10', 4', 4').

Évolution du score :

0-1 à 11'45" : Parviainen assisté d'Inkinen

0-2 à 28'28" : Germond assisté d'Albert et Gréau

0-3 à 33'21" : Germond assisté de Parviainen (sup. num.)

0-4 à 35'40" : Mocquard assisté de Guineberteau

0-5 à 39'36" : Parviainen assisté d'Inkinen (sup. num.)

1-5 à 42'00" : Escolier assisté de Rol et Gay

1-6 à 48'15" : Mocquard assisté de Guineberteau et Bretault