Amnéville - Avignon (Division 1, 3e journée)

Pour son premier long déplacement, Avignon est allé s’incliner à Amnéville sur le score de 7 à 4 pour le compte de la troisième journée de championnat. Malgré l’ouverture du score en début de match, Avignon s’est ensuite écroulé dans cette première période, accusant trois buts de retard à la fin de ce tiers. Avignon aura beau essayé de revenir par la suite mais le mal est déjà fait et les Avignonnais subissent une seconde défaite en deux déplacements.

Dès le début de la première période, tout semble bien se passer pour l’équipe d’Avignon, qui profite de sa première supériorité numérique pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Carl Lauzon. Mais, sur la remise en jeu, Avignon se fait piéger et Johan Chang égalise pour Amnéville. Rebelote 30 secondes plus tard avec cette fois-ci Antoine Thomas en buteur pour le 2 à 1. Alors qu’Avignon joue en supériorité numérique, la défense se fait à nouveau piéger par le redoutable Johan Chang pour son second but, avant qu’Adrien Maurer chasse Johan Scanff de sa cage avec un quatrième but pour Amnéville dès la onzième minute. Avec ce départ catastrophique, Avignon repart donc aux vestiaires avec déjà un retard de trois buts avec un score de 4 à 1.

C’est donc avec Julien Roullier dans les cages qu’Avignon débute cette seconde période pour tenter de revenir. Alors qu’on arrive à la mi-match et qu’Avignon joue en supériorité numérique, Janis Brakss réduit la marque pour Avignon. Puis, sur la remise en jeu, c’est l’inévitable Carl Lauzon qui marque son doublé pour revenir à 4 à 3 en l’espace de 17 secondes, et qui relance ce match complètement fou. Amnéville prend de suite un temps mort pour casser le jeu et repartir sur de bonnes bases. A deux minutes de la fin du tiers, Johan Chang inscrit un triplé et redonne un peu de souffle à son équipe juste avant la fin de ce tiers.
 
Amnéville débute cette dernière période comme elle avait terminé le précédent, Miroslav Fiser, l’autre grosse recrue en attaque, marque le but du 6 à 3. Sur une supériorité numérique, Janis Brakss redonne un peu d’espoir à Avignon en revenant à deux petits buts à un quart d’heure de la fin tandis que Ludovic Favret en profite pour obtenir sa troisième assistance du match. Le temps passe et le score n’évolue plus, il ne reste que deux petites minutes de jeu pour espérer marquer. Avignon prend un temps mort pour élaborer un plan de jeu et dès la reprise du jeu, Julien Roullier sort de sa cage pour jouer à six joueurs de champ, puis c’est un 6 contre 4 qui s’amorce après la pénalité de Thomas Aubry. Mais c’est Amnéville qui a le dernier mot avec le doublé Miroslav Fiser dans la cage vide sur une passe de l’homme du match, l’attaquant Johan Chang avec son cinquième point (3 buts et 2 assistantes).
 
Avignon rentre donc de son déplacement d’Amnéville avec une nouvelle défaite, avec la multiplication d’erreurs défensives et le manque de concentration à certains moments. Avignon paye t-il la fatigue de la Coupe de la Ligue ? Dispensé de premier tour de la Coupe de France, Avignon sera de repos le week-end prochain avant de recevoir Valence le 10 octobre 2009 pour le derby du Rhône, avec deux équipes qui auront besoin de points. Mais avant cela, deux journées de la Coupe de la Ligue attendent nos Castors avec un déplacement à Gap mardi soir avant de recevoir cette même équipe la semaine suivante.

Amnéville - Avignon 7-4 (4-1, 1-2, 2-1).
Samedi 26 septembre 2009 à 18h00 au Centre de Loisirs.
Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté de Serge Geoffroy et Frédéric Le Berre.
Pénalités : Amnéville 20' (6', 6', 8'), Avignon 12' (4', 6’, 2').
Évolution du score :
0-1 à 04'08" : Lauzon assisté de Brakks (sup. num.)
1-1 à 04'23" : Chang assisté de Wiktorsson
2-1 à 04’53" : Thomas assisté de Fiser et Chang
3-1 à 08‘33" : Chang assisté de Thomas (inf. num.)
4-1 à 11'10" : Maurer assisté de Quillier et Veres
4-2 à 30‘21" : Brakks assisté de Favret (sup. num.)
4-3 à 30'38" : Lauzon assisté de Favret et Becuwe
5-3 à 38‘20" : Chang
6-3 à 42'50" : Fiser
6-4 à 45‘41" : Brakks assisté de Garreau et Favret (sup. num.)
7-4 à 59'31" : Fiser assisté de Chang (inf. num.)