Lyon - Dunkerque (Division 2, 1re journée)

Pour leur première sortie 2009-10, à la patinoire Charlemagne, les Lions ont bien failli prendre le dessus sur des Corsaires de Dunkerque emmenés par un intenable François Rozenthal, auteur des trois buts. Au final, 3-3 (1/1-2/2-0/0), des débuts encourageants face à l’un des favoris de cette poule A.

debackerbramDéjà privés de Robert Olsson (genou), Geoffrey Paillet (convalescence) et dans l’attente de deux nouvelles recrues étrangères, les Lions débutent la partie sans Xavier Simoni dont le prêt n’avait pas pu être validé par la FFHG avant la rencontre. Malgré un effectif réduit défensivement, les hommes de Pascal Margerit entament le match pied au plancher. Dès la quatrième minute, Baptiste Frioux, sur un beau travail de Wikström, permet aux Lions de prendre l’avantage. Un avantage de courte durée. Trop sanctionnés et encore en phase de rodage, les Lions se font surprendre une première fois par François Rozenthal sur une supériorité numérique bien négociée par l’équipe adverse.

A peine le temps de remettre un patin sur la glace que les Lyonnais encaissent un nouveau but au début du second tiers-temps, toujours par François Rozenthal, toujours en supériorité numérique. On croit les Lions abattus mais, bien au contraire, ce but a le mérite de réveiller les coéquipiers de Kim Wikström, qui vont reprendre l’avantage sur deux actions bien menées : Croux, à 29’19", d’une reprise en pleine lucarne, à la conclusion d’un jeu triangle devant le but, puis Alexander Olsson, quelques minutes plus tard, sur un beau débordement tout en vitesse ponctué d’une belle feinte devant le gardien. Malheureusement, l’attaquant suédois se blessera sur cette action et devra laisser ses coéquipiers, qui encaisseront un but (contestable !) par l’incontournable François Rozenthal peu de temps avant le coup de sirène.

Le score n’évoluera pas dans la dernière période, où chaque équipe connaîtra des temps forts. Les Lions, au début de tiers-temps, bénéficient de quelques avantages numériques mais les Lyonnais manquent de lucidité dans le dernier geste, certainement à cause des faibles rotations accordées à un groupe privé de six joueurs ! Ils sont même tout prêts de prendre la rencontre sur des contre-attaques mais Daniel Svedin, impeccable durant toute la rencontre, permet aux Lions de conserver un point.

Compte-rendu du site officiel de Lyon

Lyon - Dunkerque 3-3 (1-1, 2-2, 0-0).
Samedi 26 septembre 2009 à 20h30 à la patinoire Charlemagne. 1500 spectateurs.
Arbitrage de Christophe Gautier assisté de Jérôme Moulin.
Pénalités : Lyon 12' (6', 4', 2'), Dunkerque 22' (4', 8’, 10').
Évolution du score :
1-0 à 04'28" : Frioux assisté de Wikström et A. Olsson
1-1 à 15'00" : Rozenthal assisté de Dubois (sup. num.)
1-2 à 20’13" : Rozenthal assisté de N'Guyen et Thomas
2-2 à 29‘19" : Croux assisté de Désérable et Kodyjasz
3-2 à 32'45" : A. Olsson assisté de Croguennec et Magallon
3-3 à 36‘19" : Thomas assisté de N'Guyen et Dubois