Chamonix - Morzine-Avoriaz (Ligue Magnus)

Ce premier match de championnat à domicile pour Chamonix est l'occasion des retrouvailles de Stéphane Gros contre son ancienne équipe, avec comme entraîneur(-joueur) adverse son ancien défenseur et adjoint Santeri Immonen. Les deux hommes se croiseront souvent puisque ces mêmes équipes se rencontreront également deux fois en Coupe de la ligue dans les dix prochains jours.

En début de saison, il est important de bien rentrer dans son match, ce que font les visiteurs. Antti Koponen se présente en un contre un face au défenseur Marek Priechodsky et pique à droite, d'où il effectue une belle passe du revers vers le poteau opposé. Matt Suderman n'a plus qu'à propulser le palet dans la cage ouverte (0-1, 01'07"). Après ce but précoce, Morzine est en confiance et semble plus sûr de son jeu durant tout le premier tiers-temps. Seul problème pour les visiteurs, les deux cinglages de Christian Elian et Billy Bezeau en fin de période.

Chamonix commence le deuxième tiers à 5 contre 3, s'installe et finit par marquer à 5 contre 4. Aram Kevorkian arme un slap rasant, parfaitement dévié dans le haut du filet par Numa Besson, laissé absolument seul face à la cage (1-1, 21'16"). Les Morzinois rattrapent aussitôt cette erreur par un joli but collectif, un centre de Suderman pour Bonnefond qui remet sans contrôle vers le buteur Matt Puntureri, précis entre les bottes du gardien (1-2, 23'40"). En dépit d'un breakaway manqué par leur ancien attaquant Laurent Gras, les Pingouins semblent avoir pris la mesure de ce match. Pourtant, ils se font surprendre avant la pause par une reprise à ras glace de Vincent Kara, bien servi par Höög (2-2, 37'34").

Les Chamoniards ont raison d'y croire puisque le score est plutôt flatteur à cette heure. Ils auront amplement l'occasion de gagner le match pendant trois supériorités numériques, mais devront la défaite à leur faiblesse en jeu de puissance. Car lorsque Kara est pénalisé à son tour à six minutes de la fin, Morzine-Avoriaz se montre bien plus réaliste. Un centre de Koponen est dévié devant la cage par le joker Johan Älgekrans (2-3, 54'26"). Sur l'action suivante, Nicolas d'Aoust passe de derrière le but à Mika Halava à l'opposé. Radovan Hurajt s'est replacé mais ne fait que toucher le tir du Finlandais avec le bas de son gant, en le voyant entrer dans ses filets (2-4, 55'00"). Les malheurs du gardien slovaque ne sont pas terminés : il sort de sa cage mitaine au vent pour essayer de capter en deux temps un tir de D'Aoust, mais Mickaël Brodin le bouscule un peu et récupère le palet qu'il envoie dans la cage déserte (2-5, 57'04"). Une victoire morzinoise longue à de dessiner, mais jamais vraiment contestée sur le fond.

 

Chamonix - Morzine-Avoriaz 7-3 (1-1, 1-2, 5-0)
Samedi 26 septembre 2009 à 20h30 à la patinoire du centre sportif Guy Boissière. 2384 spectateurs.
Arbitrage de Julien Avavian assisté de Laurent Roueche et Éric Bouguin.
Pénalités : Chamonix 18' (2', 2'+10', 4') ; Morzine 18' (8', 2', 8')
Évolution du score :
0-1 à 01'07" : Suderman assisté de Koponen et Hjalmarsson
1-1 à 21'16" : Besson assisté d'Aimonetto et Kevorkian (sup. num.)
1-2 à 23'40" : Puntureri assisté de Bonnefond et Suderman
2-2 à 37'34" : Kara assisté de Höög et Gras
2-3 à 54'26" : Älgekrans assisté de Koponen et Hjalmarsson (sup. num.)
2-4 à 55'10" : Halava assisté de D'Aoust et Brodin
2-5 à 57'04" : Brodin

 

Chamonix

Gardien : Radovan Hurajt.

Défenseurs : Benjamin Dieude-Fauvel - Marek Priechodsky ; Anders Torgersson - Numa Besson ; Damien Torfou - Maxime Claret-Tournier.

Attaquants : Aram Kevorkian (A) - Richard Aimonetto (C) - Emil Tobiasson-Harris ; Vincent Kara - Laurent Gras - Jonas Höög ; Mathias Arnaud - Thibault Geffroy - Alexandre Audibert.

Remplaçants : Tom Charton (G), Valerian Croz, Mathias Terrier, Dorian Duchosal. Absent : Fabien Veydarier.

Morzine-Avoriaz

Gardien : Guillaume Richard.

Défenseurs : Kim Virtanen - Billy Bezeau ; Matt Suderman - Santeri Immonen ; Christian Élian - Mathieu Jestin.

Attaquants : Mika Halava - Mickaël Brodin - Nicolas D'Aoust ; Johan Älgekrans - Niklas Hjalmarsson - Antti Koponen ; Niko Toivonen - Romain Bonnefond - Matt Puntureri ; Fabien Seebach

Remplaçants : Greg Blais (G), Théophile Mourin. Absent : Alexander Hogstad.