Ligue Magnus : présentation de la 3e journée

Épinal – Briançon. Ces dernières années, Épinal a souvent créé des misères à Briançon. L'an passé, les Diables Rouges s'étaient inclinés en prolongation dans les Vosges, sur un but en prolongation de Stéphane Gervais. Aujourd'hui, le défenseur canadien a changé de camp... mais il est incertain pour ce voyage car il est la dernière victime de l'épidémie de gastro-entérite qui a déjà touché Sjösten et Seikkula dans le vestiaire briançonnais. La défense haut-alpine est déjà privée depuis dix jours de Viktor Szélig, absent un mois pour blessure au genou, et en plus, les Briançonnais sont privés de leur buteur Joni Lindlöf, touché au ligament croisé antérieur mardi dernier. Ils vont donc essayer de rester invaincus malgré une équipe de plus en plus diminuée. Ceci dit, Épinal a ses propres soucis : Fabien Leroy vient de prendre 5 matches ferme et 3 avec sursis pour un coup de genou contre Villard.

La cote : Épinal 35 % / Briançon 65 %. Coup d'envoi ce samedi à 20h15.

Rouen – Chamonix. Personne n'aurait imaginé que les Rouennais commenceraient le championnat par deux défaites. Une situation similaire était déjà arrivée en 2006/07, avec un nul à domicile (il n'y avait alors pas de tirs au but) et une défaite à l'extérieur... à Chamonix justement, pour le dernier échec des Dragons contre cet adversaire. La référence donne des frissons aux supporters normands, car à l'époque, ces deux premiers matches n'avaient pas été qu'un accident et préfiguraient une saison décevante. Il y a tout de même de nettes différences : le RHE était alors un champion sortant trop confiant, il est aujourd'hui une équipe "avertie" que deux nouveaux entraîneurs ont en charge de secouer. Est-ce la préparation physique imposée par le duo Pouget/Garnier qui n'est pas encore digérée dans ces premières semaines ? En tout cas, il sera impératif de se rassurer. Les dernières visites de Chamonix à l'île Lacroix se sont soldées par un 11-1 avec 6 points de Doucet et par un 9-3 avec 4 buts de Mallette. Les deux centres canadiens en sont respectivement à 1 assist et 0 point en deux rencontres de Ligue Magnus, autant dire que leur réveil est attendu.

La cote : Rouen 90 % / Chamonix 10 %. Coup d'envoi ce samedi à 20h00.

Grenoble – Villard-de-Lans. Les derbys isérois ont retrouvé de leur sel ces dernières années. L'an passé, le match avait été marqué par le retour au jeu de l'entraîneur Stéphane Barin, pour pallier les absences défensives. Barin a maintenant raccroché les patins pour de bon, mais ses lignes arrières connaissent encore bien des soucis : le joker recruté en raison des indisponibilités d'Antonoff et Guillot-Diat, Esa Saksinen, souffre d'une fracture de la pommette gauche, et Martin Millerioux est encore incertain en raison de ses adducteurs. Les Ours ont gagné malgré cela contre Épinal, mais là, ils jouent à Pôle sud, où le Mont-Blanc vient de prendre 15 buts...

La cote : Grenoble 85 % / Villard-de-Lans 15 %. Coup d'envoi ce samedi à 20h00.

Amiens – Neuilly-sur-Marne. Les Gothiques ont en travers de la gorge la défaite 1-5 en pré-saison sur la glace de Compiègne, et souhaiteront la faire payer à Neuilly après s'être rassurés lors des premiers matches officiels. Pour autant, ils connaissent bien le piège : ils sont dans l'obligation d'être convaincants devant leur public, mais vont affronter une équipe qui n'a rien à perdre et peut les prendre en contre. Le match de l'an dernier avait été extrêmement spectaculaire avec un renversement de 0-4 à 6-5...

La cote : Amiens 70 % / Neuilly-sur-Marne 30 %. Coup d'envoi ce samedi à 20h00.

Angers – Strasbourg. Voilà un autre match prolifique l'an passé, dont on n'est pas sûr qu'il produise le même score (7-5). L'attaque alsacienne est moins efficace pour l'instant après avoir perdu sa première ligne à l'intersaison, et les Angevins se sont améliorés dans les cages avec Peter Aubry. Touché au mollet mardi contre Rouen, le gardien canadien a repris l'entraînement ce matin et sera présent.

La cote : Angers 70 % / Strasbourg 30 %. Coup d'envoi ce samedi à 18h30.

Dijon - Mont-Blanc. Souvenez-vous, en janvier dernier, il s'agissait d'un match décisif pour le maintien. Aujourd'hui, Dijon, qui vient de recruter l'international slovène Andrej Hebar, a changé de statut après deux victoires, mais pas son adversaire qui compte autant de défaites. La bonne nouvelle pour Mont-Blanc, c'est que Matt Amado est enfin qualifié. Son coéquipier Garip Saliji fera quant à lui son début "officiel" en Ligue Magnus : la semaine dernière, il avait dû rentrer aux vestiaires après avoir marqué un but, parce qu'il avait été oublié sur la feuille de match...

La cote : Dijon 75 % / Saint-Gervais/Megève 25 %. Coup d'envoi ce samedi à 20h30.

Morzine-Avoriaz - Gap. Première suspension en France pour le rude défenseur morzinois Matt Suderman qui a pris une pénalité de match mardi. Voilà une bonne nouvelle pour le promu gapençais qui aura moins de crainte dans l'approche de la cage adverse : les Rapaces n'ont marqué qu'un but en deux journées de championnat, alors qu'ils ont prouvé en coupe de la ligue qu'ils peuvent être bien plus efficaces que cela.

La cote : Morzine-Avoriaz 70 % / Gap 30 %. Coup d'envoi ce samedi à 20h30.