4e journée Magnus : Grenoble Raux-ssé

Les Brûleurs de Loups n'avaient pas perdu un match officiel depuis la première manche de la dernière finale de Ligue Magnus. C'était à Briançon, et c'est encore là-haut qu'ils se sont de nouveau inclinés ce soir. L'équipe de France junior avait laissé deux joueurs (Arrossamena et Crossman) à disposition des Grenoblois pour qu'ils puissent aligner trois lignes complètes, mais cela n'a pas suffi. Ils ont été nettement battus 4-0 avec deux buts et une assistance de Damien Raux.

Si Grenoble a décroché du wagon de tête, les autres voyageurs se cramponnent tous fermement. Angers, vainqueur 7-3 à Villard-de-Lans, est prêt à défier Briançon samedi prochain. Et que dire de Dijon, qui a maintenant la meilleure défense du chamionnat après la défaite grenobloise. La troupe de Daniel Maric, solide contre Chamonix (4-1), est redevenue une référence défensive et a gommé la saison dernière de ses souvenirs. Morzine-Avoriaz impressionne aussi derrière, et le blanchissage du jeune gardien Guillaume Richard à Strasbourg (2-0) en est un nouveau signe.

Quatre équipes à quatre victoires, donc, mais aussi, par un parfait équilibre, quatre équipes à quatre défaites. Et par un hasard du calendrier, elles s'affronteront samedi prochain. Gap, qui n'avait pas grand espoir ce soir contre Rouen (0-5), attend plutôt la réception de Chamonix, un match capital.

Mais la présence surprenante en bas de classement est celle d'Épinal, encore battu par sa bête noire Neuilly-sur-Marne (6-3). Déjà nantis de trois victoires en coupe de la ligue, les Dauphins sont donc dos au mur en championnat avant la visite de Mont-Blanc, qui n'a pas pu marqué avant le troisième tiers-temps contre Amiens, quand le match était joué (3-6).