Deuil-Garges mordu par dix vipères

Le classement de D1 est incroyablement serré puisqu'il n'y a que deux points d'écart entre le 1er et le 11e. Cela signifie donc qu'il y a trois équipes décrochées. L'une a zéro point, Annecy, douché face à Reims (1-5) par deux buts de Sébastien Savoie dans les 39 premières secondes de jeu ! Deux ont deux points : Amnéville ne va pas si mal et n'a cédé que dans les cinq dernières minutes à Cergy (6-4), par contre la situation est préoccupante pour le demi-finaliste sortant Avignon. Le derby du Rhône a été nettement perdu (0-5) face à Valence qui s'est appuyé sur deux buts de sa dernière recrue canadienne Cédrick Rochon.

Si le classement s'est resserré, c'est que le leader Deuil-Garges a été battu. Le gardien Bryce Luker, qui tournait à un but encaissé de moyenne par match, a explosé contre Montpellier (6-10) et en particulier face à un Romain Masson déchaîné : l'ex-Lyonnais a inscrit 4 buts et 2 assistances. Les Vipers se retrouvent premiers du classement, même si cette position est un peu faussée car ils ont joué et perdu un match avancé à Bordeaux, équipe elle-même battue 7-4 à Caen ce soir.

Mulhouse aussi a perdu l'occasion de prendre la tête, battu à domicile par une équipe de Courbevoie efficace en supériorité numérique (2-3).

Toute la division 1 se nivelle-t-elle donc ? Non, car d'irréductibles Bretons s'opposent à ce championnat serré. Le peuple armoricain a eu le choix ce soir entre France - îles Féroé à Guingamp ou bien Brest - Nice au Rïnkla stadium. La seule différence est que les Azuréens ont entretenu l'illusion en ouvrant le score... avant d'être punis par un score lourd, très lourd (16-2). Un score qui mérite des explications : les Niçois n'avaient que trois défenseurs titulaires car Nordqvist est grippé et Hubka blessé à l'épaule, et en plus, deux attaquants de la première ligne - Novak et Hruby - ont fait défection dans le courant de la semaine.