Mont-Blanc - Amiens (Ligue Magnus, 4e journée)

Réveil trop tardif !

La Ligue Magnus reprend ses droits ce samedi avec la réception des Gothiques d'Amiens. Après deux bonnes prestations consécutives à Dijon puis face à Grenoble, les hommes de Lepers tenteront de confirmer leur montée en puissance par une prestation de qualité. Tout le groupe travaille avec beaucoup d'ardeur et une victoire récompenserait l'ensemble des joueurs, entraîneurs et dirigeants pour leur investissement depuis plusieurs mois. Matt Amado, meilleur buteur d'Amiens la saison dernière, et le talentueux gardien Henry-Corentin Buysse auront à n'en pas douter à cœur de se rappeler aux bons souvenirs de leurs anciens coéquipiers.

Ce sont les locaux qui portent les premiers le danger sur la cage de Koivula. Gagnon et Amado se mettent à la faute et HC Mont-Blanc se retrouve dès la quatrième minute en double infériorité numérique. Les Picards profitent de cette opportunité pour ouvrir le score par Yannick Offret. Les coéquipiers de Thierry Nicoud réagissent immédiatement et menacent le portier visiteur. Le virevoltant Garip Saliji est victime d'une agression de la part de Jean-Philippe Glaude qui est logiquement expulsé par l'arbitre. En supériorité numérique pendant cinq minutes, les Savoyards ne réussissent pas à marquer et c'est au contraire Grégory Béron qui double la mise pour Amiens à trente secondes de la fin du tiers.

De retour des vestiaires les visiteurs creusent l'écart sur deux exploits individuels de Yannick Riendeau qui exploite la passivité des défenseurs alpins. Malgré de beaux mouvements collectifs, les hommes de Lepers ne trouvent pas l'ouverture.

Il faut attendre le début de l'ultime tiers pour que Garip Saliji en supériorité numérique ouvre le score (1-4). Une minute plus tard, Alexandre Gagnon au terme d'un spectaculaire slalom dans la défense adverse ajoute un deuxième but qui relance l'Entente dans le match. Malheureusement, sur une erreur de la défense, David Cayer porte le score à 2-5. L'Entente repart à l'assaut de la cage adverse, Amado voit même son tir repoussé par le poteau de Koivula. À deux minutes du terme de la rencontre, Sylvain Rodier en supériorité numérique trompe l'infortuné Buysse. Le but d'Arthur Cocar en toute fin de rencontre adoucira quelque peu la note sans toutefois contester la victoire picarde.

Communiqué du HC Mont-Blanc

 

Saint-Gervais/Megève - Amiens 3-6 (0-2, 0-2, 3-2)
Samedi 10 octobre 2009 à 20h30 à Saint-Gervais. 245 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Benjamin Gremion et Geoffrey Barcelo.
Pénalités : Mont-Blanc 18' (6', 8', 4'), Amiens 43' (8'+5'+20', 4', 6').
Évolution du score :
0-1 à 05'00" : Offret assisté de Petit et Béron (double sup. num.)
0-2 à 19'23" : Béron assisté de Pazak et Offret
0-3 à 24'48" : Riendeau assisté de Cayer
0-4 à 28'25" : Riendeau
1-4 à 41'29" : Saliji assisté d'Adamovics et T. Nicoud (sup. num.)
2-4 à 42'18" : Gagnon assisté de Figon
2-5 à 42'44" : Cayer assisté de Riendeau et Trabichet
2-6 à 58'03" : Rodier assisté de Béron et Petit (sup. num.)
3-6 à 59'18" : A. Cocar assisté d'Amado et Figon

 

Mont-Blanc

Gardien : Henri-Corentin Buysse [sorti de sa cage de 56'47" à 59'56"].

Défenseurs : Alexandre Gagnon - Francis Ballet ; Edgars Adamovics - Arthur Cocar ; Ales Cerny - Antoine Vigier.

Attaquants : Sébastien Subit - Etienne Croz - Romain Orset ; Garip Saliji - Thierry Nicoud (C) - Matt Amado ; Frédéric Figon - Sylvain Nicoud - Josselin Besson.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Sébastien Borini, Arthur Coulon, Quentin Jacquier. Absents : Robin Gaborit (genou), Julien Payraud (adducteurs), Jordan Revel (coude).

Amiens

Gardien : Ville Koivula.

Défenseurs : Grégory Béron - Pavel Kowalczyk ; Jean-Philippe Glaude (A) [exclu à 12'01"] - Teddy Trabichet ; Maxim Belov - Julian Marcos (A).

Attaquants : Loïc Sadoun - Alexandre Delplanque - Miroslav Pazak (C) ; Yannick Riendeau - Sylvain Rodier - David Cayer ; Yannick Offret - Brian Henderson - Simon Petit.

Remplaçant : Sébastien Ylönen (G). Absents : Vincent Bachet (blessé), Anthony Mortas (adducteurs), Romain Bault.