Gap - Rouen (Ligue Magnus, 4e journée)

Trevor KoenigMalmenés en début de match, et tirant déjà de l'arrière après deux minutes de jeu, les Gapençais ne tardent pas eux non plus à se mettre en évidence et ratent même deux belles occasions d'ouvrir la marque par Skvaridlo parti en échappée, puis par Correia sur un cafouillage devant le but gardé par le trublion Koenig.

Gap domine franchement le jeu et les attaques rouennaises se font rares. Le Dragon souffre mais ne lâche pas, et contre le cours du jeu, se sont les Normands qui doublent la mise par l'intermédiaire de Julien Desrosiers. Gap repart à l'attaque mais ce diable d'Éric Doucet profite d'un gros cafouillage devant la cage de Macek et vient crucifier les bleus (0-3). Cruel pour des Gapençais qui semblaient à nouveau en mesure d'inquiéter une grosse écurie, mais le manque de réalisme est fatal aux locaux.

Ce difficile premier tiers semble avoir coupé les ailes des Rapaces, et l'intermède ne semble pas avoir changé la donne. Les hommes de Svitac sont hésitants dès le début de la deuxième période et le couperet ne tarde pas à tomber de nouveau : Carl Mallette, étrangement seul dans le slot, ne se fait pas prier pour alourdir la note. Le match baisse d'intensité et le jeu ralentit. Gap, toujours autant imprécis et sans conviction apparente, a du mal à approcher la cage rouennaise, de l'autre côté les joueurs du duo Pouget-Garnier déroulent le jeu. Sur une supériorité numérique rondement menée, Luc Tardif, qui avait ouvert le score, vient apporter sa seconde pierre à l'édifice. 5-0 à la fin du deuxième tiers, la note s'alourdit pour les Rapaces qui connaissent toujours des difficultés à garder le bon tempo tout au long d'une partie.

Malgré de meilleures intentions, les bleus ne parviendront définitivement pas à décoller. Rouen gère sa fin de partie en jouant avec huit attaquants : Ilpo Salmivirta est préservé car malade, et Jérémie Romand se relève avec une fracture de la malléole après un choc violent.

Efficaces en coupe de la ligue, les Gapençais piétinent toujours en championnat et encaissent leur quatrième défaite en autant de rencontres. On savait que le début de championnat serait délicat pour nos joueurs avec 3 matchs sur 4 contre des favoris annoncés, mais plus inquiétant que les deux blanchissages subis à domicile, c'est l'incapacité des Gapençais à marquer et à réussir le dernier geste qui pose question. Les occasions sont là, il s'agit maintenant de les concrétiser et de gagner en constance. La réception de Chamonix samedi prochain revêt déjà une grande importance pour la suite de la saison.

Hommes du match : Jakub Macek pour Gap et Marc-André Thinel pour Rouen.

(compte-rendu du site officiel de Gap)

Commentaires d'après-match (dans Paris Normandie)

Christian Pouget (entraîneur de Rouen) : "Les gars ont bien démarré la rencontre. Ils étaient prêts et ont bien joué le premier tiers-temps. Toutefois la rencontre a été bizarre, sans trop de rythme, sans ambiance, face à une équipe de Gap relativement tendre. Je m'attendais à plus de résistance. On aurait pu en marquer plus mais Gap aurait pu aussi inscrire un ou deux buts, sans Trevor Koenig qui a été très bon dans les buts. Maintenant, nous allons faire tourner l'effectif mardi, en Coupe de la Ligue face à Neuilly-sur-Marne, en appelant beaucoup de jeunes."

 

Gap - Rouen 0-5 (0-3, 0-2, 0-0)
Samedi 10 octobre 2009 à 20h30 à la patinoire Brown-Ferrand de Gap.
Arbitrage de Damien Velay assisté de Gildas Fontaine et Adrian Popa.
Pénalités : Gap 40' (4', 10'+10'+10', 6') ; Rouen 32' (10', 8'+10', 4').
Tirs cadrés : Gap 39, Rouen 35.
Évolution du score :
0-1 à 02'22" : Tardif assisté de Thinel et Doucet (sup. num.)
0-2 à 15'02" : Desrosiers assisté de Babka et Mallette
0-3 à 17'19" : Doucet assisté de Thinel et Tardif
0-4 à 21'43" : Mallette assisté de Salmivirta et Öhberg
0-5 à 27'22" : Tardif assisté d'Eriksson et Doucet (sup. num.)

 

Gap

Gardien : Jakub Macek.

Défenseurs : Alexandre Cornaire - Patrice Bilodeau ; Milan Tekel - Matus Luciak ; Jakub Suchanek - Trevor Read.

Attaquants : Romain Moussier (C) - Jean-Charles Charette - Julien Correia ; Jiri Rambousek (A) - Erik Bochna - Jiri Jelen (A) ; Tomas Skvaridlo - Kevin Zampa - Sébastien Vidal ; Édouard Outin - Marc Slupski - Alexis Dicharry.

Remplaçants : Ronan Quemener (G), Jérémy Baridon, Marius Christofoli. Absents : Mathieu André, Romain Vitali.

Rouen

Gardien : Trevor Koenig.

Défenseurs : Magnus Eriksson - David Holmqvist ; Petri Virolainen - Daniel Babka ; Kai Öhberg - Cédric Custosse.

Attaquants : Luc Tardif Jr - Éric Doucet (A) - Marc-André Thinel ; Julien Desrosiers - Carl Mallette (C) - Ilpo Salmivirta ; Jérémie Romand - Jonathan Zwikel (A) - Loïc Lampérier ; Lionel Tarantino.

Remplaçant : Adrien Fénart (G). Absent : Daniel Carlsson.