Tours - Nantes (Division 2, 2e journée)

Après une longue et mouvementée trêve d’intersaison, les Diables Noirs de Tours retrouvaient leur public pour le championnat, un premier match à domicile que tout le monde attendait impatiemment. Du côté des travées les supporters était nombreux et bruyants, l’adversaire du soir, l’un des prétendent, une équipe tourangelle nouvelle et complète, bref tout les éléments étaient là pour assister à un beau match de hockey sur glace.

Le coach Robert Millette avait dit « il va y avoir de l’anxiété, de la nervosité en début de rencontre car c’est le premier match à domicile, les gars vont découvrir ce public, cette ambiance ». Effectivement, en début de tiers, les Tourangeaux ne sont pas dans le rythme et se laissent un peu déborder par des Corsaires plus entreprenant. Si les 2 premières pénalités des Diables ne donnent pas l’occasion d’ouvrir le score pour les Nantais, sur la 3e supériorité, l’entraîneur-coach, Dany Fortin ajuste correctement son shoot et débloque le compteur (0-1 à 9’17").

Ce but redonne les esprits aux noirs et sonne le réveil. Sur une double supériorité pour les Corsaires, les Diables ne se laissent pas endormir et se battent efficacement pour protéger la cage de Thomas Sychterz. Les lignes d’attaque tournent bien et donnent quelques sueurs froides au gardien adverse, la ligne Gleize-Xavier-Pasquier se montre tout aussi dangereuse que celle de Lietava-Novotny-Krejci ou encore celle de Ringuette-Lamothe-Smith. L’égalisation arrive logiquement, Peter Lietava inscrit le but égalisateur. Le n°14 récupère le face-off remporté par Roman Novotny derrière la cage et revient pour tromper le cerbère (1-1 à 14’02"). Quelques minutes plus tard, Philippe Ringuette y va de son but, ce qui donne l’avantage aux Diables Noirs (2-1 à 17’06"). En fin de période, les visiteurs reviennent au score, Tomas Kukucka envoi un shoot anodin de la bleue à ras de la glace, la rondelle trompe le portier tourangeau (2-2 à 18’51").

Si le premier tiers fut mouvementé, la seconde période le sera tout aussi mais pas de la même manière. Pas de but mais des sanctions affligées par le duo arbitral. Les deux gardiens se montrent et prouvent leur valeur. Malgré les pénalités de part et d’autre, les attaquants butent sur les cerbères. Nantes sera plus en avantage numérique que leurs homologues tourangeaux durant les 20 minutes de jeu. Au final, dans cette seconde période, ce sont les 2 gardiens qui se sont fait remarquer et qui permettent à leur équipe de conserver le score à 2 à 2.

bidetyohannLes Corsaires vont débuter la dernière période avec une double supériorité acquise en tout de fin de deuxième tiers. Si techniquement, ils sont d’un très bon niveau, la fatigue commence à se sentir dans les blocs. Les Corsaires reculent et ne pratiquent plus que le contre, c’est d’ailleurs sur l’un d’eux que Yoann Bidet et Tomas Kukucka vont leur redonner l’avantage (2-3 à 44’23").

Les Tourangeaux continuent de faire reculer leur adversaire pour mieux les étouffer. La tactique est payante. En l’espace d’une minute 30, Roman Novtony et Sébastian Wachowski égalisent et reprennent le contrôle du score. La combinaison entre Philippe Ringuette et Lukas Krejci est parfaite, ce dernier glisse la rondelle jusqu’à Roman Novtny, laissé seul sur l’aile, le n°64 ajuste son tir dans la lucarne de Martin Leonard (3-3 à 49'36"). Sur la lancé, Sébastien Wachowski marque un beau but (4-3 à 50’59").

Nantes tente le tout pour le tout à 2 minutes de la fin du match. Tours prend une prison, le coach demande son temps mort, va t’il sortir son gardien ? C’est ce qu’il voudrait mais les Noirs font en sorte de ne pas leur en donner l’occasion. Alors en infériorité, Philippe Ringuette, l’un des acteurs de la soirée, scelle la victoire tourangelle à la maison (5-3 à 58’57").

Deuxième victoire en 2 matchs pour les hommes de Robert Millette, une belle victoire d‘équipe devant son public. Si les joueurs étaient heureux d’avoir acquis les 2 points de la victoire, ils l’étaient tout autant d’avoir conquis les supporters tourangeaux pour leur première sortie devant eux. Un public qui a aussi apprécié cette équipe par le jeu et la valeur des joueurs, une belle communion est en train de naître entre les deux, la saison s’annonce très intéressante.

Compte-rendu du site officiel de Tours

Tours - Nantes 5-3 (2-2, 0-0, 3-1).
Samedi 10 octobre 2009 à 20h00 à la patinoire municipale de Tours. 1150 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Garbay et Pascal Telliez.
Pénalités : Tours 30' (12', 10', 8'), Nantes 18' (6', 6’, 6').
Évolution du score :
0-1 à 09'17" : Fortin assisté de Kukucka (sup. num.)
1-1 à 14'02" : Lietava assisté de Novotny (sup. num.)
2-1 à 17’06" : Ringuette
2-2 à 18‘51" : Kukucka assisté de J. Paradis
2-3 à 44'23" : Bidet assisté de Kukucka
3-3 à 49‘36" : Novotny assisté de Krejci et Ringuette (sup. num.)
4-3 à 50‘59" : Wachowski assisté de Krejci
5-3 à 58‘57" : Ringuette (inf. num.)