Asnières - Vanoise (Division 2, 2e journée)

Une soirée noire pour l'équipe de Vanoise

Départ vers six heures du matin en direction de la capitale en ce samedi 10 octobre, toute l'équipe dort à poings fermés dans le car-couchettes réservé pour cette occasion. On arrive finalement aux alentours de 15h40 à Asnières pour déposer les équipements au vestiaire. Le match est prévu à 20h15, il va falloir patienter !

Le match débute difficilement, l'équipe des Cimes a du mal, on ne la sent pas vraiment dans le match. Elle résiste, certes, aux nombreuses attaques des Castors, mais il faut attendre seulement la cinquième minute pour voir le premier but d'Asnières marqué par Rolands Vigners (1-0). Cinq minutes plus tard, c'est Vigners, une fois de plus, qui double le score (2-0). À 13'15, première pénalité pour Vanoise et le but en supériorité numérique va suivre après vingt secondes seulement par Franz Ehrhart. À la rentrée au vestiaire, le dé-briefing du coach Rossat-Mignod, qui ce soir est présent sur la glace, réveille l'équipe avec vivacité, mais la tournure du match va prendre une toute autre allure dans les prochaines minutes !

photo Alex AdamczykÀ peine l'équipe rentrée sur la glace, hat-trick de Rolands Vigners (4-0, 20'19"). On a l'impression que rien ne va pour les montagnards, et leur match prend une tournure catastrophique avec une blessure au genou du Pierre Rossat-Mignod, qui est out pour la partie et doit prendre la direction de l'hôpital le plus proche, laissant l'équipe sans coach pour le reste de cette rencontre.

Assommé par ce scénario aux allures de film catastrophe, les Savoyards sont au plus mal, ils doivent gérer les lignes par eux-mêmes et Asnières va s'envoler dans le score en inscrivant six buts avant la pause (10-0). Dans le vestiaire, le moral est dans les patins, des questions sur l'état de la blessure de Pierre inquiètent les joueurs, mais le capitaine Jérôme Roumeau et les assistants Baetz et Pastore vont rappeler à l'équipe qu'il reste vingt minutess de jeu pour partir de cette glace la tête haute en limitant le score infligé par Asnières. Ils réorganisent par la même occasion les lignes pour la troisième période.

Vanoise tient bon, la rencontre paraît différente, les joueurs donnent tout pour ne pas aggraver le tableau d'affichage déjà humiliant, mais trois buts seront ajoutés au score pour Asnières. Après des attaques infructueuses, les Savoyards inscrivent le but de l'honneur par Svante Broström à... 59'59" (13-1).

On savait que cette rencontre serait difficile, le résultat parle : la série noire continue pour Val Vanoise, après l'absence prolongée de son attaquant canadien pour ce début de championnat, l'histoire des licences des Suédois et maintenant la blessure de l'entraîneur, espérons que les déboires pour cette équipe aient atteint le quota !

Note : je tiens à remercier par la même occasion le président d'Asnières, pour l'aide qu'il nous a apporté après le match pour récupérer Pierre Rossat-Mignod à l'hôpital. Il en résulte une entorse de la cheville et du genou, les ligaments ne sont pas touchés à première vue, c'est ce que nous redoutions le plus. Il sera indisponible sur la glace pendant environ trois semaines, mais sera bien présent sur le banc de Vanoise pour coacher l'équipe à Clermont-Ferrand samedi prochain.

Asnières - Val Vanoise 13-1 (3-0, 7-0, 3-1)

Samedi 10 octobre 2009 à 20h30 à la patinoire des Courtilles. 211 spectateurs.

Arbitrage de Guillaume Gardiol et Arnaud Bellotte.

Pénalités : Asnières 16' (4', 6', 6'), Vanoise 20' (2', 10', 8').

Évolution du score :
1-0 à 05'25" : Vigners assisté de Holmberg
2-0 à 10'03" : Vigners assisté de Bonello et Mellander
3-0 à 13'46" : Ehrhart assisté de Tourte et S. Guillon (sup. num.)
4-0 à 20'19" : Vigners assisté de Bonello et Zilkie
5-0 à 27'01" : Lhomme
6-0 à 28'40" : Cuzin assisté de Bonello et Mellander
7-0 à 31'51" : Rouyer (inf. num.)
8-0 à 35'40" : Vigners assisté de Briggs (sup. num.)
9-0 à 35'53" : Fornero assisté de Pfeiffer et Cuzin
10-0 à 37'37" : Zilkie assisté de Vigners et Holmberg (sup. num.)
11-0 à 46'55" : Bonello assisté de Vigners
12-0 à 51'42" : Vigners assisté de Bonello et Zilkie (double sup. num.)
13-0 à 57'10" : Bonello assisté de Holmberg et Zilkie
13-1 à 59'59" : Broström assisté de Lundberg et Bjornberg (double sup. num.)

 

Asnières

Gardien : Adam Briggs puis Mickaël Morgant à 40'00".

Défenseurs : Carl Holmberg - Andrew Bonello ; Gaëtan Tourte - William Guillon ; Arthur Cuzin - Guillaume Pfeiffer (C) ; Bruno Rivero.

Attaquants : Rolands Vigners - Johan Mellander - Jayson Zilkie ; Sébastien Guillon - Émilien Rouyer (A) - Franz Ehrhart ; Jean-Christian Fornero - Ian Felbom - Thomas Lhomme ; Louis Orlowski.

Absents : Antoine Amsellem (côte fêlée), Olivier Ducam, Sylvain Bourcet.

Vanoise

Gardien : Rickard Olsson puis Jérémy Prévost à 29'53".

Défenseurs : Emil Björnberg - Niclas Lundberg ; Jérôme Roumeau (C) - Pierre Rossat-Mignod ; Hugo Jannin - Ugo Martin ; Pierre Sorin

Attaquants : Svante Broström - Jonathan Pastore (A) - Antony Baetz (A) ; Boris Gellé - Tanguy Chardon - Jérémy Gacon ; Damien Magand.

Absents : Mathieu Cyr (visa), Dylan Mounier, Éric Dupieux (blessé), Loic Abgrall, Mickaël Martinol, Christopher Martinol, Romain Dupont, Alexandre Champlong.