Ligue Magnus : choc au Haras

Angers - Briançon. Le Haras en piaffe d’impatience. Leader invaincu, meilleure attaque de la ligue avec 29 buts marqués, Angers s’apprête à passer sur sa glace un vrai test. Son premier vrai test du championnat, à vrai dire. Car jusqu’ici, les Ducs ont pu profiter d’un calendrier relativement à leur avantage. Là, l’adversité monte d’un cran. En face, Briançon débarque avec l’envie de chiper la tête du classement. Les deux formations s’étaient affrontées la saison dernière, lors des demi-finales de Ligue Magnus. A deux reprises, Angers s’était imposé sur sa glace (4-3 puis 5-1).  Mais Briançon avait empoché la qualification. Touchés à l’épaule, Nicolas Primout et Clément Genièvre manqueront côté Ducs. Les Diables Rouges, privés de Viktor Szelig et Joni Lindlöf, devraient aligner le groupe vainqueur de Grenoble samedi dernier (4-0), simplement renforcé par le retour de Sebastian Sjösten.

La cote : Angers 60 % / Briançon 40 %. Coup d'envoi ce samedi à 18 h 30.

Amiens - Dijon. À peine quatre jours qu’ils se sont quittés, et déjà ils se retrouvent. Vainqueur mardi des Bourguignons en Coupe de la Ligue, avec un but de Grégory Béron en prolongation (4-3), Amiens doit s’attendre à un match difficile contre Dijon. D’abord parce que les Gothiques abordent la partie diminués, le probable forfait d’Anthony Mortas s’ajoutant à l’absence de Vincent Bachet. Ensuite, parce qu’ils ont souvent eu du mal à contrecarrer les plans de Daniel Maric. En témoigne la délicate série des derniers play-offs entre les deux formations. Battus en Bourgogne, les joueurs d’Antoine Richer étaient revenus à une manche partout via la séance des tirs aux but (3-3) avant, finalement, de dérouler (8-0). Enfin, parce que les Ducs ont récupéré depuis mardi Erwan Pain et, surtout, Miroslav Kristin.

La cote : Amiens 50 % / Dijon 50 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 heures.

Rouen - Strasbourg. Depuis la reprise, Strasbourg piétine. Incapables de marquer plus de deux buts par match, les Alsaciens peinent dans le ventre mou du classement (10e). Pas certain qu’ils se rassurent en Normandie, ce soir. Battus par Morzine et Dijon, Rouen s’est bien repris contre Chamonix et Gap. Les Dragons n’ont pas franchement l’intention de clore cette série. En défense, Christian Pouget devrait faire sans Daniel Carlsson (tendinite au genou). Devant, Jérémie Romand ne sera pas présent. Le jeune attaquant s’est fracturé la cheville droite contre Gap et est sur la touche pour deux mois. Champion de France la saison dernière avec les espoirs rouennais, Édouard Dufournet, passé à l’Étoile Noire cet été, va quant à lui retrouver l’Île-Lacroix…

La cote : Rouen 90 % / Strasbourg 10 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 heures.

Grenoble - Neuilly-sur-Marne. Avec quatre points au compteur, et deux victoires face à des rivaux directs pour le maintien (Épinal et le Mont-Blanc), Neuilly-sur-Marne descend à Grenoble sans grande pression. Et sans grand espoir. Les Bisons savent qu’un match difficile les attend sur la glace de Pole Sud, où les Brûleurs de Loups veulent oublier leur première défaite de la saison, subie samedi dernier à Briançon (4-0). Les deux formations devraient évoluer au complet.

La cote : Grenoble 90 % / Neuilly-sur-Marne 10 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 heures.

Morzine/Avoriaz - Villard-de-Lans. Contre Villard-de-Lans, Morzine espère la passe de cinq. Les Pingouins de Santeri Immonen appartiennent toujours au groupe des quatre invaincus, avec Angers, Briançon et Dijon. Mais ils restent sur deux défaites en Coupe de la Ligue, contre Chamonix et, mardi soir, face au Mont-Blanc en fusillade. Empêtré dans des problèmes d’effectif depuis cet été avec les blessures de plusieurs cadres, Villard-de-Lans commence à voir le bout du tunnel. Certes, Esa Saksinen, Martin Millerioux et Alexandre Lefebvre seront de nouveau absents. Mais le joker Ivan Droppa est qualifié. Les Pingouins, par contre, pourraient être privés pour ce match de leur gardien Guillaume Richard et de leur buteur Erik Hjalmarsson, blessés mardi, et de Mika Halava malade.

La cote : Morzine/Avoriaz 70 % / Villard-de-Lans 30 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Gap - Chamonix. Quatre matches pour quatre défaites. Gap et Chamonix partagent le même début de saison, plutôt chaotique. D’un côté, les Rapaces possède la pire attaque du championnat (4 buts marqués). De l’autre, Chamonix compose avec la défense la plus perméable de la ligue (24 buts encaissés). Le vainqueur de ce duel de bas de tableau aura au moins le mérite de marquer ses premiers points au classement. Alignés en Coupe mardi, le défenseur Trevor Read devrait découvrir la Ligue Magnus avec Gap. Idem côté chamoniard pour le Suédois David Ström, remplaçant de Benjamin Dieude-Fauvel parti aux États-Unis.

La cote : Gap 50 % / Chamonix 50 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30. Match à suivre en live vidéo sur le site de Gap.

Rappel : suite à la fermeture provisoire de la patinoire d’Épinal pour des raisons de sécurité, la rencontre opposant Épinal au Mont-Blanc est reportée à une date ultérieure.