Rouen - Neuilly (Coupe de la ligue, 5e journée)

illustration-091013-32Rouen se rachète et se qualifie !

Rouen, même privé de quatre titulaires, a fait le boulot. Neuilly, malgré l’exemple de Dijon, ne s'attendait pas à un exploit sur l’île Lacroix. Jérôme Pourtanel a préservé son gardien numéro un jusqu’au bout d’une partie où Roman Svaty, le second, aurait bien été soulagé, comme il le souhaitait, de quitter la rencontre à la mi-match. Le coach du HCNM 93 ne lui a pas cédé en dépit des huit buts encaissés par le Slovaque à ce moment du match.

Les Bisons ont résisté moins de douze minutes, répondant du tac au tac aux buts rouennais de David Holmqvist et de Jonathan Zwikel par Pierre-Charles Hordelalay et Shawn Snider qui à chaque fois ont profité de deux relâchements de Daniel Babka. Ensuite, le moral des visiteurs n’a pas tenu. Julien Desrosiers a marqué en infériorité numérique après que Carl Malette a redoublé la passe de l’international français lorsqu’ils se présentaient à "deux-contre-un". En fin de premier tiers, Petri Virolainen, profitant d’une pénalité différée, a dévié une forte passe de son capitaine pour créer la cassure (4-2 à 17’53).

Dés la première reprise, Carl Mallette, servi par Anthony Rech, augmentait l’écart pour le passer à trois buts (5-2 à 21’03). À partir de cet instant les repêchés n’avaient plus envie de s’opposer à la rédemption des joueurs du RHE 76.

illustration-091013-129Déjà supérieurs, les hommes du duo Garnier-Pouget n’avaient presque plus qu’à pousser le palet pour engranger les buts. Carl Mallette, Thinel et surtout le junior Alexandre Mulle - pour son premier but avec l'équipe première - transformaient la défaite en fessée (8-2 à 32’30).

Adrien Fénart pouvait remplacer Koenig devant la cage normande. L’ex-Picard, bien qu’encaissant un but de Karl Fournier moins de six minutes après son entrée (8-3 à 38’38), s’est bien tiré de deux affaires très sérieuses au troisième tiers. De la mitaine devant Hordelalay (49’59) et de la jambière devant Snider (51’36). Entre-temps, pour tromper l’ennui, Carl Mallette a fait le tour du chapeau à ras la glace en supériorité (9-3 à 48’31). Ensuite, Lionel Tarantino à clôturer la calotte aux banlieusards en reprenant un rebond (10-3 à 53’03).

Même en faisant jouer trois apprentis, Cédric Custosse, Anthony Rech et Alexandre Mulle, tout a basculé dans les crosses des Dragons de plus en plus costauds dans leurs jeux et dans leurs têtes où les trois lignes même amoindries (toutes reconstruites) ont marqué. Le RHE 76 a même sans doute assuré la première place de la poule en cas de victoire mardi à Caen. Ce qui semble envisageable après la prestation des Rouennais ce soir.

 

Rouen - Neuilly-sur-Marne 10-3 (4-2, 4-1, 2-0)

Mardi 13 septembre 2009 à 20h00 au centre sportif Guy Boissière.

Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Thomas Caillot et Maxime Durant.

Spectateurs : 1800 environ.

Pénalités : Rouen 8’ (2’, 4’, 2’) ; Neuilly sur Marne 14’ (2’, 4’, 8’)

Évolution du score :

1-0 à 00'18" : Holmqvist assisté de Thinelillustration-091013-199

1-1 à 04'42" : Hordelalay assisté de Fournier

2-1 à 05'07" : Zwikel assisté de Lampérier et Öhberg

2-2 à 06'05" : Snider assisté de Rey

3-2 à 11'34" : Desrosiers assisté de Mallette (inf.num.)

4-2 à 17'53" : Virolainen assisté de Mallette et Holmqvist

5-2 à 21'03" : Mallette assisté de Rech et Babka

6-2 à 24'05" : Mallette assisté de Desrosiers et Doucet

7-2 à 31'41" : Thinel assisté de Eriksson

8-2 à 32'30" : Mulle assisté de Thinel et Doucet

8-3 à 38'38" : Fournier assisté de Hordelalay et Birolini

9-3 à 48'31" : Mallette assisté de Desrosiers et Thinel (sup.num.)

10-3 à 53'03" : Tarantino assisté de Zwikel et Öhberg (sup.num.)

 

Rouen

Gardien : Trevor Koenig puis Adrien Fénart à 32'30".

Défenseurs : Magnus Eriksson – David Holmqvist ; Petri Virolainen – Daniel Babka ; Kai Öhberg – Cédric Custosse ; puis Nicolas Lehericey (à 44'51").

Attaquants : Alexandre Mulle – Éric Doucet (A) – Marc-André Thinel ; Julien Desrosiers – Carl Mallette (C) – Anthony Rech ; Lionel Tarantino – Jonathan Zwikel (A) – Loïc Lampérier ; puis Quentin Berthon (à 38’11) et Valentin Dumelie (à 44’51).

Absents : Jérémie Romand (cheville), Luc Tardif Jr (côtes), Ilpo Salmivirta (malade) et Daniel Carlsson (genou).

Neuilly sur Marne

Gardien : Roman Svaty.

Défenseurs : Sébastien Dermigny – Michael Steiner ; Nicolas Pousset (C) – Alexis Birolini ; Jérôme Wagner – Luc Tanésie ; Mathieu Wathier (en supériorités et infériorités numériques).

Attaquants : Seth Leonard – Shawn Snider – Clément Rey ; Pierre Charles Hordelalay – Karl Fournier – Miroslav Kecka ; Jérôme Veret – Kevin Dugas – Gaël Guilhem.

Remplaçant : Marco Emond (G). Absents : Benjamin Galmiche, Hugo Delecour, Romain Gentilleau et Jimmy Persico.