Avignon - Reims (Division 1, 6e journée)

Pour cette sixième journée de championnat, les Castors d’Avignon privés de Guillaume Ribourg et David Hennebert blessés ont assuré l’essentiel en remportant les deux points de la victoire en battant Reims sur le score de 8 à 7. Malmenés en défense par une attaque Rémoise virevoltante avec quatre buts sur cinq supériorités numériques (80% de réussite), les Avignonnais, blanchis depuis deux matchs de championnat en attaque, ont su répondre avec huit buts inscrits dont cinq en supériorité numérique, assurant ainsi une victoire sur le fil dans un match à multiples rebondissements.

Dès le début de la première période, douche froide sur la patinoire de St Chamand avec l’ouverture du score de Reims par Jérémy Sabatier sur la première supériorité numérique du match. Mais cette fois-ci, pas question de se laisser abattre, le public pousse son équipe et les joueurs reprennent la possession du palet. Alors que Reims devient de plus en plus agressif dans leur jeu, notamment Eddy Martin-Whalen qui se voit logiquement sanctionné d’une double pénalité qui profite à Michaël Marouillat pour l’égalisation. Les joueurs de Reims contestent la validé de ce but qui aura pour conséquence de mauvais gestes de leur part ; ils se verront sanctionnés à plusieurs reprises. Filip Kubis retarde longtemps l’échéance mais Jordane Fazende finit enfin par marquer en double supériorité numérique pour donner l’avantage pour Avignon en toute fin de période. Les joueurs de Reims contestent une nouvelle fois le but. Trop énervé en cette fin de tiers, Reims repart au vestiaire mené sur le score de 2 à 1 et amputé de deux de ses joueurs clefs pour méconduite.

Dans ce début de second tiers, alors qu’Avignon joue toujours en supériorité numérique, Carl Lauzon exploite cette situation pour marquer le troisième but de son équipe. Après avoir retrouvé son calme pendant la pose, Reims peut enfin repartir de l’avant et Jérémy Sabatier réduit la marque pour son second but de la soirée. Sur leur lancée, Kévin Dusseau égalise pour les Rémois en supériorité numérique. L’équipe d’Avignon réagit dans les secondes qui suivent avec Jordane Fazende, qui inscrit son second but pour redonner une avance d’un but. Puis l’équipe de Reims profite d’une nouvelle supériorité numérique pour égaliser à quatre partout par le défenseur Martin Vesely. Alors que les deux équipes s’apprêtent à retourner au vestiaire sur une égalité parfaite, Jordane Fazende obtient un tir de pénalité à quelques secondes de la fin de ce tiers, qu'il n’hésite pas à transformer lui-même et obtenir ainsi son coup du chapeau avec trois buts inscrits. Le score est donc de 5 à 4 à l’avantage des Avignonnais.
 
Pour cette dernière période, les deux équipes se ruent vers l’attaque pour tenter de faire la différence. Les Rémois sont les premiers à s’exprimer, avec l’égalisation de Sébastien Savoie en supériorité numérique, suivie d’un but de Filip Prochazka pour permettre à son équipe de mener 6 à 5. Avignon se jette à l’attaque pour revenir au score et pousse les joueurs de Reims à la faute. Avec deux supériorités numériques consécutives, les Avignonnais ne ratent pas l’occasion de reprendre l’avantage au score par des buts inscrits coup sur coup, le premier par Donatas Kumeliauskas, qui reprend un mauvais rebond derrière la cage qui trompe Filip Kubis et le second par Michaël Marouillat, qui inscrit son second but personnel. Dans les secondes suivantes, Jean-François Pointet sert sur un plateau Ludovic Favret pour le 8 à 6. Un doublé de Sébastien Savoie dans cette soirée permettra à son équipe de réduire la marque, mais Julien Rouiller, dans les dernières minutes, permet aux Avignonnais de préserver cette avance d’un but et de remporter ce match un peu fou sur le score de 8 à 7.
 
Avignon assure l’essentiel en rapportant les deux points de la victoire malgré une défense submergée par la rapidité des attaquants rémois, à l’exception de Sébastien Bernier (4 assistances ; +5 au plus/minus) et Damien Ribourg (1 assistance ; +5 au plus/minus), mais l’attaque a su répondre avec Jordane Fazende (3 buts ; +4 au plus/minus) auteur d’un hat trick et un Carl Lauzon (1 but ; 4 assistances ; +7 au plus/minus) retrouvé pour arracher cette victoire. Mercredi soir, Avignon tentera de se qualifier en Coupe de France en recevant l’équipe de Toulouse-Blagnac, pensionnaire de Division 2, avant de se rendre à Nice samedi prochain pour confirmer la bonne semaine et remonter au classement général en championnat.

Avignon - Reims 8-7 (2-1, 3-3, 3-3).
Samedi 24 octobre 2009 à 18h00 au Palais de la Glace. 420 spectateurs.
Arbitrage de Jean Catarino assisté de Michaël Rommevaux et M. Pointel.
Pénalités : Avignon 10' (4', 4', 2'), Reims 48' (18'+2x10', 2', 8').
Évolution du score :
0-1 à 01'27" : J. Sabatier assisté de Savoie et Vesely (sup. num.)
1-1 à 15’32" : Marouillat assisté de Lauzon et Favret (sup. num.)
2-1 à 18‘49" : Fazende assisté de Lauzon et Bernier (double sup. num.)
3-1 à 21’27" : Lauzon assisté de Ribourg et Bernier (sup. num.)
3-2 à 24‘52" : J. Sabatier assisté de F. Sabatier et Martin-Whalen
3-3 à 24’18" : Dusseau assisté de Savoie et Cahill (sup. num.)
4-3 à 25‘47" : Fazende assisté de Bernier et Malaval
4-4 à 31’37" : Vesely assisté de Rehor et Cahill (sup. num.)
5-4 à 39‘43" : Fazende, tir de pénalité
5-5 à 46'02" : Savoie assisté de Cahill et Rehor (sup. num.)
5-6 à 49’44" : Prochazka assisté de Savoie et Valier
6-6 à 50‘32" : Kumeliauskas assisté de Bernier et Lauzon (sup. num.)
7-6 à 52’35" : Marouillat assisté de Lauzon et Kumeliauskas
8-6 à 53‘09" : Favret assisté de Pointet et Garreau
8-7 à 57’08" : Savoie assisté de Lohou et J. Sabatier