Coupe de France : un tour tronqué

Pas de surprise lors des seizièmes de finale de la Coupe de France. À vrai dire, le tirage ne s'y prêtait guère. On s'intéressait plus aux confrontations intra-Magnusiennes, mais celles-ci ont été en partie tronquées par le report des matches de Grenoble et de Mont-Blanc, en attendant la sanction définitive pour présentation de bilans comptables erronés.

Il restait donc trois confrontations entre clubs de Magnus, dont deux pouvaient paraître déséquilibrées... en théorie. Briançon a en effet dû attendre le dernier quart d'heure pour faire la différence contre Gap (3-2) et Rouen a été mené 0-2 par Neuilly-sur-Marne avant de l'emporter 7-2.

Le match le plus équilibré était l'énième derby Épinal-Strasbourg, inversé du fait de la fermeture de la patinoire de Poissompré. C'est donc en Alsace que les deux rivaux se sont retrouvés. Des buts de Chassard et Chipaux ont permis aux Dauphins de mener avant le dernier tiers, mais au retour sur la glace, le duo de la deuxième ligne Stolc/Marcos a marqué deux fois en deux présences (3-2). Dur pour les nerfs des Spinaliens, surtout ceux de Tomi Karlsson qui a fini par écoper d'une pénalité de match.

L'autre affiche ce soir était le duel entre les deux favoris de division 1. Brest a obtenu la victoire à Caen dans les cinq dernières minutes sur un but décisif d'Alexei Volkov. Mal en point en D1, Annecy a réussi la seule performance d'un moins bien classé dans ce tour de Coupe de France : les coéquipiers de Jeff Bonnard ont battu Nice après les tirs au but pour remporter leur premier succès de la saison (3-2). Les résultats de la Coupe.