Le Sparta Prague change d'entraîneurs

Sparta

Le Sparta Prague, un des éternels favoris de l'Extraliga tchèque, vient de mettre à la porte ses entraîneurs Vyborny et Hynek. "C'était une décision difficile pour nous. Je veux que le club témoigne une grande reconnaissance en particulier à Frantisek Vyborny, le coach le plus victorieux de l'histoire du Sparta, qui nous a conduit trois fois au titre", a déclaré son président Viliam Sivek.

Le nouveau duo d'entraîneurs a été constitué. L'un, David Volek, coache encore le club-partenaire de Beroun ce soir en division inférieure, avant de prendre ses nouvelles fonctions demain. L'autre, l'ancien défenseur Milos Holan, meilleur joueur du dernier championnat tchécoslovaque en 1993, qui a survécu ensuite à une leucémie, vient d'être licencié par Zvolen en Slovaquie.

Si le Sparta en est réduit à ce changement, c'est qu'il est neuvième, avec seulement deux points d'avance sur l'avant-dernier mais avec déjà quinze points de retard sur le leader Trinec, qui a pris la première place vendredi dernier. Car, et non, Vitkovice et Yorick Treille ne sont plus leaders...

L'international français tourne encore très bien, avec 10 points en 20 journées (7 en 33 matches la saison dernière) et une fiche de +7. Mais ce sont les blessures en défense qui ont ralenti Vitkovice après un début de saison de rêve. Pour y remédier, Marek Malik, sans contrat en NHL, a été engagé au moins jusqu'à la trêve internationale. Mais l'impact du géant n'est pas terrible pour l'instant : une assistance et une fiche de -3 en cinq rencontres.

À Trinec en revanche, le joker s'est immédiatement intégré : Radek Bonk, renvoyé de Yaroslavl en KHL (des rumeurs alcoolisées s'étant ajoutées à un rendement faible), a marqué 5 points en 7 journées et constitue un nouvel atout offensif pour une équipe qui a la meilleure attaque du championnat, emmenée par le vétéran Ladislav Kohn, qui fait un retour tonitruant à 34 ans dans son pays qu'il a quitté à 18 ans (passé par le junior majeur, la NHL, l'AHL, la Finlande et la Russie). Grâce aux 8 buts et 19 assistances de Kohn, les sidérurgistes (Ocelari) de Trinec devancent maintenant de deux points le "Vitkovice Steel" dans le duel au sommet de l'aciérie morave.