Ligue Magnus : ça passe pour Angers, ça casse pour Briançon

Mené deux fois au score dans le premier tiers (0-1 puis 1-2), Angers a dû s’employer pour battre le Mont-Blanc. Les Ducs n’ont fait la différence qu’en fin de match, via des buts de Simon Lacroix et d’Eric Fortier en dernière période. Ils s’imposent 4-2 et confortent du coup leur leadership au classement. Avec cette septième victoire de rang, les Angevins possèdent désormais deux points d’avance sur leurs poursuivants. Pour le Mont-Blanc, en revanche, la situation s’aggrave. Les concurrents directs de l’Avalanche ont tous marqué des points, hier soir.

Briançon n’est plus sur le podium. Dauphins d’Angers avant cette journée, les Diables Rouges ont été battus à Rouen. Les Dragons, renforcés par le retour de Daniel Carlsson en défense, n’ont en fait jamais vraiment tremblé. Ils ont ouvert la marque dès le premier tiers, par Marc-André Thinel. Avant de prendre le large en début de deuxième période. Les joueurs de Christian Pouget s’imposent 5-2, avec un dernier but en cage vide de Julien Desrosiers. Du coup, Briançon glisse à la 5e place, maintenant devancé par… Rouen.

Mené 4-2 dans le premier tiers sur sa glace de Pôle Sud, Grenoble a su inverser la tendance. Les champions de France ont marqué deux fois en deux minutes dans le deuxième tiers. Puis ils ont pris la tête en supériorité numérique, via Jean-François Dufour. Ils s’imposent finalement 6-5, avec un doublé d’Alexandre Rouleau, aligné en attaque. Au classement, les Gothiques perdent trois places et tombent en 6e position. Mais ils comptent toujours quatre points d’avance sur Grenoble (7e).

Bien calés entre Angers et Rouen, Morzine et Dijon montent sur le podium. Mais les deux ont frôlé la défaite. Après avoir bousculé le leader angevin la semaine dernière, Neuilly-sur-Marne a remis ça en Haute-Savoie. Pourtant, les Pingouins ont compté jusqu’à trois buts d’avance à la fin du premier tiers (4-1). Déstabilisés par la pénalité de match sifflée contre Billy Bezeau et l’efficacité du duo nocéen Seth Leonard – Karl Fournier, les joueurs de Santeri Immonen ont laissé les Bisons revenir dans la partie. Les Franciliens ont égalisé à 6-6, puis à 7-7 en fin de match. Morzine s’en sort en fusillade. Neuilly-sur-Marne empoche un point précieux pour le maintien. La fusillade, c’est aussi ce qui a permis à Dijon de s’imposer. Après dix minutes de jeu, la formation bourguignonne menait 3-0 contre Epinal. Puis les Vosgiens sont peu à peu remontés au score. Avant de prendre la tête en fin de deuxième tiers, après un doublé de Guillaume Chassard (3-4). Dijon a égalisé par Matthieu Mille, mais a offert aux Dauphins leur premier point de la saison.

Comme Epinal, Gap voyait son compteur bloqué à 0 point après six journées de championnat. Hier soir, le promu a réglé le problème, en mettant au passage un terme à l’embellie strasbourgeoise. Avec trois buts en huit minutes en milieu de partie, les Rapaces dominent l’Etoile Noire 4-1.

Contre Gap il y a quinze jours, Chamonix avait dû attendre les dernières secondes de jeu pour s’imposer. Hier, les Chamois ont procédé de la même façon pour venir à bout de Villard-de-Lans (4-3). Avec Tom Charton devant ses filets, le groupe nord-alpin menait 2-0 après 18 minutes de jeu. Les Ours de Stéphane Barin sont revenus à 2-2 en deuxième période, avant de prendre un but d’avance, grâce à une réalisation de Thibault Sage-Vallier, à un petit quart d’heure de la sirène. Chamonix a profité d’une première supériorité numérique pour égaliser six minutes plus tard, sur un but d’Anders Torgersson. Puis d’un second power-play pour s’imposer sur le fil, via son autre défenseur suédois, Daniel Störm.