Courbevoie - Bordeaux (Division 1, 7e journée)

2009-10-31-Courbevoie-Bordeaux4La patinoire de Courbevoie accueille nombre de spectateurs spécialement déguisés pour Halloween, mais le goût citrouille de l'esthétique cimetière prend une saveur amère pendant la minute du silence en hommage à Jean-François Pointet, manager et âme du club d'Avignon décédé cette semaine d'un arrêt cardiaque en match. La mort n'est pas qu'un folklore...

Parmi ces deux équipes, celui qui connaissait le mieux le disparu est certainement Alexandre Carignan, l'ancien Avignonnais très affecté par ce décès. Il tient pourtant sa place et provoque l'ouverture du score par un slap de la ligne bleue qui bat à hauteur de bras Julien Figved, trompé par une déviation de Xabi Lassalle (0-1, 12'00"). Ce but en avantage numérique découle d'une nette domination de Bordeaux qui est entré dans le match avec beaucoup de patinage et s'est vite installé en zone offensive même à cinq contre cinq.

Courbevoie égalise cependant très rapidement quand un lancer en entrée de zone de Yann Guyot, sans doute non cadré, troue le gant de Christophe Burnet et retombe dans la lucarne (1-1, 13'15").

2009-10-31-Courbevoie-BordeauxCe but-casquette n'aura pas de conséquences car il est vite compensé : le revers en pivot de Dave Grenier dans l'enclave surprend Figved, encore piégé par la déviation à ras glace de Lassalle (1-2, 14'28"). Le COC aura encore une grande occasion de revenir à la marque contre le cours du jeu : tir à distance de Sébastien Trabach et rebond près du but pour Alexandre Capet qui rate la lucarne.

Bordeaux ne réitère pas sa performance du premier tiers-temps à la reprise. Le jeu s'équilibre, et Courbevoie se met même à prendre le match à son compte. Ce sont les défenseurs offensifs québécois qui font la différence sur une de leurs montées : débordement côté droit de Maxime Dubuc et passe transversale pour la reprise instantanée de Maxime Pomerleau sous la barre (2-2, 25'26"). Mais quarante secondes plus tard, l'arbitre signale une obstruction de William Place. La supériorité numérique bordelaise est encore transformée via un lancer de Carignan : seul à côté du but, Nicolas Mariage a la cage ouverte au rebond et peut vaincre le signe indien qui le poursuivait cette saison, où il n'arrivait pas à terminer ses occasions (2-3, 27'03").

La suite du deuxième tiers voit le COC repasser à l'attaque, mais Bordeaux est le plus dangereux en contre-attaque. Le rapide Raphaël Larrieu part en breakaway mais cherche un trou vite refermé par Figved entre les jambières. Même alors que les visiteurs enchaînent les pénalités, ils placent un contre en infériorité : Savage centre pour Carignan, mais celui-ci perd son face-à-face avec Figved. Peu à peu, Courbevoie se rapproche de la cible, attaque le slot, mais toujours sans réussite.

2009-10-31-Courbevoie-Bordeaux3Le scénario se reproduit au troisième tiers : d'abord cinq minutes totalement rouges, sans l'action tranchante qui ferait la différence, puis trois grandes occasions bordelaises en moins de deux minutes. Un, Lassalle prend de vitesse Pons en piquant au centre et tire sur le poteau. Deux, bon décalage de Vincent Cadren pour Mariage qui feinte le gardien mais retombe dans ses problèmes de finition. La troisième est la bonne : Carignan s'échappe et fusille Figved côté mitaine (2-4, 47'02").

Les tirs de Courbevoie se multiplient. Paillet, incisif, s'infiltre dans le slot. Mais sur action placée, les rouges n'arrivent jamais à mettre en difficulté la défense adverse. Une fois, cependant, les Bordelais sont à découvert : petite passe de Therrien pour la reprise à mi-distance - photo de droite - d'Arnaud Bougaran (3-4, 54'07"). Une fois seulement...

Face à une équipe plus travailleuse que Reims mardi dernier en coupe, Courbevoie n'est pas aussi bien arrivé à ressortir les palets pour ses blueliners, et n'a pas eu non plus autant de latitude sur les rebonds. Les rouges ont largement dominé aux engagements, ils ont monopolisé le palet et dominé de plus en plus, mais Bordeaux avait déterminé l'issue du match en réussissant son entame, capitale.

photos de Caroline Landré

 

Commentaires d'après-match
Stéphan Tartari (entraîneur de Bordeaux) : "Je suis très satisfait, ce sont nos deux premiers points à l'extérieur. On voulait de la discipline défensive, on l'a eue. On était prêt à se sacrifier devant les lancers, à être agressif offensivement et défensivement. C'est ça : il ne faut pas prendre plus de deux ou trois buts à l'extérieur si on veut gagner. Après le départ de Lecompère qui a obtenu sa mutation professionnelle à Annecy, j'ai fait monter un jeune (Thomas Giraudau) qui a fait un match complet à 5 contre 5. C'est mieux que de chercher un étranger alors qu'il y a des jeunes. On a l'impression que certaines équipes se sont lancées dans une course à l'armement jusqu'au 15 novembre. C'est malheureux, on n'est qu'en D1."

 

2009-10-31-Courbevoie-Bordeaux2

 

Courbevoie - Bordeaux 3-4 (1-2, 1-1, 1-1)
Samedi 31 octobre 2009 à 20h00 au Centre Charras. 200 spectateurs.
Arbitrage de M. Avavian assisté de MM. Metais et Smeeckaert.
Pénalités : Courbevoie 14' (6', 4', 4'), Bordeaux 18' (2'+10', 4', 2').
Tirs : Courbevoie 53 (8, 20, 25), Bordeaux 33 (15, 15, 3).
Engagements : Courbevoie 55 (15, 22, 18), Bordeaux 29 (9, 11, 9).
Évolution du score :
0-1 à 12'00" : Lassalle assisté de Carignan et Grenier (sup. num.)
1-1 à 13'15" : Guyot assisté de Paillet
1-2 à 14'28" : Lassalle assisté de Grenier
2-2 à 25'26" : Pomerleau assisté de Dubuc et Therrien
2-3 à 27'03" : Mariage assisté de Carignan et Majercak (sup. num.)
2-4 à 47'02" : Carignan assisté de Horrut et Majercak
3-4 à 54'07" : Bougaran assisté de Therrien et Pomerleau (sup. num.)

 

Courbevoie

Gardien : Julien Figved.

Défenseurs : Maxime Pomerleau - Maxime Dubuc ; William Place (C) - Guillaume Pons (A) ; Grégory Boissière - Yoann Petiot.

Attaquants : Yann Guyot - Benoît Paillet - Nicolas Therrien ; Alexandre Capet - Daniel Sevcik (A) - Sébastien Trabach ; Maxime Levot puis Kévin Guimbard à 20' - Thierry Caillaux - Arnaud Bougaran.

Remplaçants : Nicolas Fourcade (G), Juraj Varga, Thomas Barre.

Bordeaux

Gardien : Christophe Burnet.

Défenseurs : Mickaël Wiart - Dave Grenier ; Jan Majercak - Christophe Perez ; Cyril Boubé - Thomas Giraudau.

Attaquants : Gautier Lafrancesca - Xavier Lassalle - Raphaël Larrieu ; Jean-François Savage - Romain Horrut - Alexandre Carignan ; Vincent Cadren - Jill Cauly - Nicolas Mariage.

Remplaçant : Julien Leclerc (G). Absents : Yann Lecompère (muté à Annecy), Cyril Lambert (choix du joueur), Alexandre Boirie (raisons professionnelles), Nicolas Courally (sciatique).