Bélarus - Danemark (Coupe de Polésie)

Alexander_KULAKOV_Belarus_-_2009-7508Si le Bélarus a remporté son premier match contre l'Autriche grâce à un but de Dmitri Korobov, celui-ci a payé cher sa témérité de s'être déclaré prêt à jouer avec peu de compétitions dans les jambes. Ses adducteurs ont de nouveau lâché, et cette fois il risque fort de ne pas pouvoir éviter l'opération.

Vadim Sushko le remplace, et y va lui aussi de son but, face à des Danois réduits à trois par un palet envoyé au-dessus du plexi par Mads Bødker. C'est déjà le deuxième but, car Aleksandr Kulakov a très rapidement ouvert le score par un mouvement latéral au coeur de l'enclave danoise qui lui a permis de faire se coucher le gardien Galbraith grâce à un temps d'attente judicieux, qui en dit long aussi sur le manque d'implication de la défense danoise.

Les visiteurs sont dépassés par la vitesse du jeu, et ils offrent même un but en cadeau : Stefan Lassen, l'arrière de Leksand qui fait pourtant normalement partie des titulaires, fait une passe dans sa zone qui atterrit droit dans la crosse d'Andrei Stas, lequel sert Andrushchenko pour le 3-0. Le Danemark n'est pas seulement dominé, il est carrément absent, n'ayant tiré que deux fois en vingt minutes.

Après une entrée en matière aussi catastrophique, le score final sera gentil pour les Danois. C'est que les Biélorusses se sont totalement relâchés après avoir constaté la faiblesse de l'opposition.

Pendant que les locaux s'endorment sur leurs lauriers et oublient la discipline, les Scandinaves reviennent de 4-0 à 4-2. Kasper Degn bénéficie d'un rebond favorable avec la cage ouverte, et Nichlas Hardt trouve la lucarne proche à 5 contre 3 après de multiples pénalités biélorusses pour obstruction.

Désignés joueurs du match : Vitali Koval pour le Bélarus et Alexander Sundberg pour le Danemark.

 

Commentaires d'après-match (dans Pressbol)

Artem Kisly (attaquant du Bélarus) : "Ce premier match en équipe nationale m'a laissé une impression ambivalente. Il a bien commencé. Notre ligne a marqué à sa deuxième présence et a bien patiné en mettant la pression sur l'adversaire. L'excitation est vite passée, j'ai commencé à réfléchir plus à mon jeu. Nore partenaire de ligne Kulakov nous donne de bons conseils. Cependant, j'ai pris deux pénalités au deuxième tiers et les coachs ont ensuite limité mon temps de jeu. Mais la deuxième pénalité [une obstruction] a été inventée par l'arbitre. Je ne voyais pas le Danois qui était dans mon dos, et il m'est rentré dedans. En Russie, normalement, on ne siffle pas là-dessus."

Aleksandr Gusov (entraîneur du Bélarus) : "Kisly est un jeune prometteur dont je ne doute pas des qualités, d'autant que j'ai déjà travaillé avec lui l'an dernier au Mondial junior en Suisse. Mon opinion : il doit revenir au pays pour jouer dans l'équipe-réserve du Dynamo et obtenir beaucoup de temps de jeu. Il a clairement dépassé le niveau de la MHL [la nouvelle ligue junior russe] où il joue pour Chelyabinsk. Je sais qu'Artem veut persuader ses dirigeants de le prêter. Mais les options proposées - Orsk ou Nijni Taghil en Vysshaïa Liga - ne sont pas la meilleure solution. En même temps Chelyabinsk demande trop d'argent pour un transfert au Dynamo Minsk."

 

Bélarus - Danemark 4-2 (3-0, 1-1, 0-1)
Samedi 7 novembre 2009 à 17h00 à la Bobruisk-Arena. 3200 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli (FRA) et Uwe Lutchko (NOR) assistés d'Ivan Dediulia et Dmitri Goliak (BLR).
Pénalités : Bélarus 18' (2', 8', 8'), Danemark 34' (10', 6', 8'+10').
Tirs : Bélarus 34 (11, 12, 11), Danemark 19 (2, 8, 9).
Évolution du score :
1-0 à 06'33" : Kulakov assisté de Kisly et Ryadinsky
2-0 à 13'50" : Sushko assisté d'Antonov et Zhidkikh (double sup. num.)
3-0 à 14'40" : Andrushchenko assisté de Stas
4-0 à 26'45" : Razvadovski assisté de Demkov et Andrushchenko
4-1 à 35'52" : K. Degn assisté de M. Andreasen et M.B. Christensen
4-2 à 54'21" : Hardt assisté de Ma. Bødker et Hentze

 

Bélarus

Gardien : Vitali Koval (2').

Défenseurs : Vladimir Denisov (-1) - Ivan Usenko (-1, 2') ; Kirill Gotovets (2') - Andrei Bashko (+1) ; Vadim Sushko (+1, 2') - Andrei Antonov (+1) ; Aleksandr Ryadinsky (+2) - Andrei Korshunov (+1, 2').

Attaquants : Dmitri Meleshko (2') - Sergei Zadelenov - Jaroslav Chupris (+1, 4') ; Viktor Andrushchenko (+2) - Andrei Stas (+1) - Andrei Mikhalev (C) ; Aleksandr Zhidkikh (+1) - Pavel Razvadovski (+1) - Artem Demkov (+1, 2') ; Mikhaïl Stefanovich (+2) - Artem Kisly (4') - Aleksandr Kulakov.

Remplaçant : Dmitri Karpikov (G). En réserve : Dmitri Korobov (adducteurs), Konstantin Zakharov, Artem Senkevich.

Danemark

Gardien : Patrick Galbraith.

Défenseurs : Mads Bødker (-1, 2') - Frederik Hentze (4') ; Stefan Lassen (-2) - Daniel Madsen (-3, 4') ; Mads Bech Christensen (+1) - Philip Hersby.

Attaquants : Kim Staal (C, +1, 2') - Morten Andreasen (+1) - Kasper Degn (+1) ; Kim Lykkeskov (2') - Thor Dresler - Alexander Sundberg (2') ; Nichlas Hardt (-2, 8'+10') - Jesper Jensen (-1) - Kirill Starkov (-2) ; Jannik Karvinen (-1) - Kasper Jensen (-1) - Christoffer Kjærgaard (-1).

Remplaçant : Frederik Andersen (G).